06 mois de prison requis contre le 1er adjoint au maire de Mbacké

Le procureur du tribunal de grande instance de Diourbel a requis deux ans dont six mois de prison ferme contre le premier adjoint au maire de Mbacké, poursuivi pour faux et usage de faux sur une pièce d’état civil et envoyé à la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Diourbel. Ses deux acolytes à savoir, le conseiller municipal El Hadj Lo et le footballeur Amar Ka risquent aussi de passer 06 longs mois à la citadelle du silence. Pour rappel, le président du tribunal d’instance de Mbacké, alerté sur des pratiques pas du tout catholiques dans la délivrance des pièces d’état civil au sein de la municipalité, avait saisi le délégué du procureur. C’est ainsi que le parquet a pris le dossier en main pour tirer cette affaire au clair, confiant l’enquête à la brigade de la gendarmerie de Mbacké. Il y a environ deux ans seulement, Mor Sow a été arrêté pour des faits similaires. Mais le premier adjoint au maire avait été jugé et relaxé.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks