LES QUOTIDIENS TIRENT LE BILAN DE L’ANNÉE

Les quotidiens reçus vendredi à l’APS tirent le bilan de l’année finissante et tentent de prédire les contours de 2022.
Le Quotidien retient surtout de l’année 2021 les accusations de viol de l’employée de maison Adji Sarr contre le député de l’opposition Ousmane Sonko.
« Deux cas de viol (…) ont secoué le pays, cette année », rappelle le journal, évoquant le viol suivi de grossesse dont serait victime Miss Sénégal 2020, selon sa famille.
« Que 2022 soit une année moins anxiogène, pleine de réussite », souhaite Le Quotidien.
Le Témoin Quotidien voit venir une année fortement électorale. « Contentons-nous tout simplement de constater qu’en cette fin d’année 2021 souffle un doux air de campagne électorale », commente-t-il.
Le Sénégal est « comme dans un air de campagne électorale » parce que les élections municipales et départementales prévues le 23 janvier 2022 « ont des enjeux d’une [élection] présidentielle », ajoute Le Témoin Quotidien.
L’Observateur présente un bilan de l’économie sénégalaise. « Dans le secteur de la santé, malgré les efforts faits et les milliards investis pour la construction de nouveaux hôpitaux, la question des ressources humaines reste un problème », écrit-il.
« Aéroports, autoroutes, chemins de fer : ces chantiers où les rendez-vous ont été ratés », ajoute L’Observateur.
« L’issue du scrutin sera déterminante pour la gestion du pays en 2022 », note le même journal, concernant les élections locales du 23 janvier 2023.
Tribune estime que 2021 a été une « année éprouvante, fatigante et stressante ».
« Le Sénégal a connu des situations difficiles, avec des manifestations sanglantes », rappelle le même journal, faisant allusion aux heurts consécutifs à l’affaire judiciaire concernant Ousmane Sonko et Adji Sarr, au cours desquels 14 personnes ont été tuées, selon diverses sources.
« Le président Macky Sall prononce ce soir son discours de fin d’année ouvrant l’année 2022, au cours de laquelle il devra faire face à de nombreux défis politiques (…) Mais il devra également faire avec une situation diplomatique difficile. Il devra batailler à l’intérieur et à l’extérieur du pays », affirme WalfQuotidien.
Il fait allusion aux élections locales et législatives prévues en 2022 et à la présidence de l’Union africaine, que va assurer Macky Sall au cours de la même année. Dans un contexte politique international tendu, avec les tensions diplomatiques entre la France et le Mali.
« La situation économique du Sénégal en 2022 dépendra, en grande partie, du climat politique postélectoral », ajoute WalfQuotidien.
« L’actualité judiciaire a été très fournie en cette année 2021 qui s’achève. Il y a eu aussi le retour des inondations et la grève des transporteurs qui a vu Dakar et le reste du Sénégal rouler en thiak-thiak (motos) et en charrettes pendant soixante-douze heures », résume Sud Quotidien.
Les quotidiens n’ont pas fait que tirer le bilan de l’année qui tire à sa fin. Le Soleil et Sud Quotidien, par exemple, se sont intéressés à l’ouverture prévue en février prochain de l’université Amadou-Mahtar-M’Bow.
La nouvelle université située à Diamniadio (ouest) est équipée de 6.000 lits destinés à l’hébergement de ses étudiants, selon Le Soleil.
Le journal Libération s’est intéressé à l’opération « Fankanta », qui a été menée dans la région de Kédougou (sud-est) par la Gendarmerie nationale.
Soixante-trois personnes ont été arrêtées pour diverses infractions, indique-t-il, ajoutant que du chanvre indien, des caisses contenant de l’alcool et divers produits ont été saisis.
« Cette zone est une destination privilégiée pour certains Sénégalais et ressortissants de pays étrangers à la recherche d’or. Elle est sujette à des activités délictuelles (…) qui déteignent sur l’ordre public et la tranquillité des populations », tient à souligner Libération.
Le journal Vox Populi est préoccupé par le prix du loyer. « Le problème du loyer, ce n’est pas des décisions populistes qui vont le régler », soutient le porte-parole d’une association de bailleurs immobiliers interrogé par le journal.
L’interlocuteur de Vox Populi remet en question les mesures prises par le gouvernement en vue de la baisse du prix du loyer et doute de leur efficacité.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks