27è Fespaco: “Il faut que les pays africains accompagnent leurs cinéastes”, (Macky Sall)

Prenant part à la clôture de la 27e édition du Fespaco, ce samedi 23 octobre, le président Macky Sall a invité les Africains à accompagner et à financer le cinéma africain. Il a promis de travailler sur cette question avec son “ami et frère” Rock Marck Christian Kaboré, président du Burkina Faso, pour qu’à l’échelle de l’Union africaine, il soit mis en place un ‘’Fonds de promotions du cinéma’’.

“Les Africains doivent prendre de plus en plus une part importante dans le financement du cinéma africain, puisque c’est comme cela seulement que nous pourrons être maître des lignes, puisque le cinéma africain doit aussi être un cinéma qui parle à l’Afrique”, a-t-il estimé. Il doit d’abord être “un cinéma pour les Africains avant d’être un cinéma pour le monde”, a-t-il insisté, plaidant pour une augmentation des fonds alloués au 7e art africain.

“Il faut que tous les pays accompagnent leur cinéaste afin que la qualité de notre cinéma soit à la hauteur du cinéma mondial”, a fait valoir le président Sall, note Aps. Le président a aussi félicité le peuple burkinabé et le président Kaboré qui ont maintenu le Fespaco malgré, les conditions sanitaires et sécuritaires extrêmement difficiles.

Forgot Password