Tribunal de Kaolack/ Dommages et Intérêts: Le collectif des ex-travailleurs des salins dit « Non »

La cour d’appel de Kaolack avait rejeté la défense à l’exécution provisoire introduite par la nouvelle société des salins du Sine-Saloum, mais elle avait toutefois réduit l’enveloppe financière de plus d’1 million à 500 mille Fcfa par personne.

Par la suite, la société précitée a introduit une requête au niveau du tribunal pour difficultés de paiement, du moins si l’on en croit les 97 ex-travailleurs des Salins venus ce matin au tribunal pour prendre part à l’audience qui a été finalement renvoyée au 30 décembre prochain.

Ces derniers disent être informés des manœuvres de ladite société qui voudrait, selon eux, solliciter un moratoire. Très remontés, ils écartent cette possibilité et menacent de prendre d’assaut l’usine.

Pour rappel, les 97 travailleurs des Salins avaient été licenciés le 28 mars 2018. Le tribunal du travail avait condamné ladite société à payer plus de 02 milliards pour dommages et intérêts et ordonné une exécution provisoire à  hauteur de plus d’1 million de fcfa pour chaque personne. La société avait introduit un recours appelé « défense à l’exécution provisoire » et la cour d’appel a tranché en faveur du collectif tout en réduisant la somme à 500 mille Fcfa par personne.

Aujourd’hui, les deux parties retournent au tribunal pour un « fameux » moratoire dû à des difficultés de paiement…

Forgot Password