Attaques contre des “esclaves” au Mali : L’ONU demande à l’Etat de réagir

Au Mali, des personnes considérées comme “esclaves” subissent régulièrement des attaques. La dernière date du 4 juillet 2021, lorsque des habitants du village de Makhadougou, dans la région orientale de Kayes, ont tenté d’empêcher des personnes qu’ils considéraient comme des esclaves de travailler dans leurs champs.

12 personnes blessées…

À l’aide de machettes et de fusils, ils ont blessé 12 personnes, dont trois femmes non-impliquées dans l’affrontement qui ont été touchées par des balles perdues à l’intérieur de leur maison. Une situation que dénoncent les experts de l’ONU.

Incapacité flagrante du gouvernement…

L’augmentation spectaculaire des attaques, cette année, montre l’incapacité flagrante du gouvernement à protéger sa population, en particulier celle qui souffre déjà le plus de la discrimination et de la violence“, ont-ils déclaré dans un communiqué rapporte Enquête Online.

Inacceptable…

Les attaques constantes et systématiques contre les personnes considérées comme ‘’esclaves’’ sont inacceptables et doivent cesser immédiatement, insiste l’expert indépendant des Nations Unies sur la situation des Droits de l’homme au Mali, Alioune Tine.

Forgot Password