Barcelone : les mots forts d’Ansu Fati après son retour gagnant

Buteur lors de son retour avec le FC Barcelone après dix mois d’absence en raison d’une blessure au ménisque du genou gauche, Ansu Fati (18 ans) a été salué par l’ensemble du public catalan et par ses coéquipiers. Une reprise très attendue de la part d’un Barça malade, qui peine encore à oublier Lionel Messi.

Retour gagnant pour Ansu Fati. Éloigné des terrains depuis 323 jours, le jeune attaquant du FC Barcelone était présent dans le groupe catalan qui recevait Levante, ce dimanche. L’attaquant de 18 ans apparaissait plus tôt dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux officiels du club dans laquelle il déclarait : «Culés, je suis prêt.» Après le départ de Lionel Messi au Paris Saint-Germain, le club catalan communique beaucoup autour de sa nouvelle pépite qui a d’ailleurs récupéré le numéro 10 de l’Argentin.

Face aux Leones, Ansu Fati est entré à la 81e minute ,dans le cadre de la 7e journée de Liga. Seulement dix minutes après son entrée en jeu, le blaugrana s’est offert un joli but d’une puissante frappe à l’entrée de la surface sous les acclamations du public du Camp Nou. Après cette belle soirée, il s’est exprimé au sortir de la rencontre.

Ansu Fati, l’élan d’espoir du Barça

«Je n’aurais pas pu imaginer un tel retour. Je suis très reconnaissant envers les médecins et les kinés qui m’ont accompagné durant ces longs mois, et envers les fans qui ont également été incroyables», a-t-il expliqué, lui qui a été porté par l’ensemble de ses coéquipiers au moment de son but. «Le jour où j’ai remis les crampons pour le premier entraînement, j’ai demandé la permission au club pour que mon père et mon frère soient là. Quand ils m’ont vu sauter, courir et jouer avec la balle, ils ont pleuré. Moi aussi. Ça a été un jour très émouvant pour ma famille», confiait déjà Fati, dans un entretien à la chaîne Barça TV diffusé la veille de son retour.

Une première réussie pour Fati, alors que son entraineur, Ronald Koeman, assurait que «Ansu ne peut pas récupérer en deux matchs ou deux semaines, nous devons être attentifs et aider le joueur. Le plus important, c’est le joueur. Cela dépend de son état et avec le staff médical, nous devons aller dans ce sens. Il nous donnera beaucoup de qualité, mais petit à petit.» Avant un déplacement à Benfica en Ligue des Champions et un déplacement sur la pelouse de l’Atletico Madrid, en Liga, le FC Barcelone, toujours dans une mauvaise passe, peut tout de même se réjouir du retour de son ailier.

Forgot Password