Bilan covid-19 : Dr Marie khémésse Ndiaye et son équipe haussent le ton.

Ce matin, la directrice générale de la Santé, Dr Marie khémésse Ngom Ndiaye, et son équipe, ont fait face à la presse. Une occasion pour ces spécialistes de revenir sur le début de la covid-19 et les plans misent en œuvre pour freiner la propagation de la maladie.

L’année 2021 tire vers sa fin, une occasion pour les blouses blanches de faire le bilan de l’épidémie. Mais aussi les vaccins, les personnes sous traitement et la disponibilité des vaccins. Dr Marie khémésse n’a pas manqué de remercier chaleureusement la presse qui a joué un rôle important dans la sensibilisation quotidienne sur le virus. Mais aussi déplore le fait que les spots et autres respects de mesures barrières ne sont plus visibles sur les petits écrans, car on ne chante plus coronavirus. Avant de revenir sur le lavage des mains et autres gestes car selon elle, personne ne peut plus confiner les citoyens.

Selon le Pr Mboup, les laboratoires du Sénégal, Pasteur et Iressef, ont fait un travail remarquable en accord avec le ministère de la Santé. Car, depuis le début de la pandémie, ces laboratoires ont fourni des résultats sur les différentes mutations du virus.

« Dans la première vague, nous avons une grande diversité qui venaient des autres pays. Dans la deuxième vague, une évolution progressive du variant alpha a été vraiment dominante. Mais aussi le variant delta a surpassé les deux« , Informe Dr Mboup

Pour lui, omicron est le variant qui surplante largement les autres. Les autres cas on tendance à disparaitre et omicron a pris leur place.

Selon le Pr Tandakha, l’humidité est notre atout majeur car nous sommes protégés. Malgré le changement et la multiplication, le vaccin peut freiner le virus. Car le vaccin permet aux gens de se protéger et l’Afrique a un faible taux de vaccin. Mais les vagues seront toujours là. Avant de proposer une troisième dose pour une efficacité.

Lors de sa prise de parole, le Dr Seydi a annoncé une bonne nouvelle. A l’hôpital Fann où il officie, il n’y a plus qu’une seule patiente, âgée de 45 ans. Mais il incite la population à se faire vacciner contre la covid-19 pour contrer cette maladie.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks