Braquage à main armée à Nord foire : La recette d’un supermarché emportée

L’insécurité galopante dans certains quartiers de la capitale devient de plus en plus inquiétante. Les agressions, les viols, kidnappings, vols, braquages et autres forfaits commis par des malfaiteurs sont devenus monnaie courante. Un braquage à main armée qui a été perpétré hier dans un libre  service à Nord Foire.

Encagoulé, un malfrat s’est dirigé vers les préposés aux caisses en brandissant une arme. Tenant en respect ses vis-à-vis, il leur a intimé l’ordre de lui remettre l’intégralité de l’argent liquide engrangé dans la journée. Les caissiers, craignant pour leur vie, se sont exécutés sans opposer la moindre résistance.

Après avoir récupéré la recette, l’homme encagoulé a quitté tranquillement les lieux avant de monter dans un véhicule où l’attendait un individu. Un complice ? Voire ! « L’opération a duré moins de 5 minutes», nous confie M. Abdoulaye Niang, témoin oculaire de la scène.

Et notre interlocuteur de poursuivre : « J’étais à l’intérieur, parcourant les rayons pour mes courses. Alerté par le calme plat qui s’est subitement emparé des lieux, j’ai soulevé la tête par-dessus les étagères pour tomber sur la scène. Un homme armé tenait en respect les employés de la caisse, leur exigeant la recette journalière».

D’autres témoins, pas téméraires pour un sou, indiquent que l’arme était factice et que le bandit l’a soigneusement rangée dans un sac après avoir encaissé son butin. « J’ai eu la peur de ma vie», renchérit Maty Cissé, autre témoin de la scène. «Je faisais tranquillement la queue pour passer à la caisse. J’avais mes écouteurs branchés suivant les informations de la mi-journée.

Soudain, un homme encagoulé a fait irruption brandissant une arme qu’il a pointée sur la tête d’une caissière en lui demandant la recette du jour et sommant les deux autres de faire pareil. Pris de peur, le personnel et les clients sont restés sans voix», narre-t-elle.

Le gérant du supermarché, M. Barry, pour sa part, dit être surpris par cette situation car c’est la première fois qu’il assiste à une scène de braquage. Évaluant les pertes, il souligne que le braqueur a emporté plus d’un million cinq cent mille F CFA. Les images de la caméra de surveillance visionnées n’ont pas encore permis d’identifier le braqueur encagoulé. Une plainte a été déposée par le gérant, renseigne le témoin.

Forgot Password