« Business de graines médicinales » : De gros bonnets grugés de 351 millions Fcfa

La Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité (DSC) a démantelé une bande de malfaiteurs et d’escrocs.

Les mis en cause ciblaient de gros bonnets pour leur proposer un business sur des graines médicinales qui soigneraient le cancer et le Sida.

Selon Le Soleil qui donne l’information, 41 personnes, dont de hautes personnalités, ont été grugées de 351 millions de Fcfa.

La bande, composée d’hommes et de quatre femmes, repérait des hôtels et restaurants de luxe, de gros clients pour leur proposer leurs produits qui soigneraient le Sida et le cancer.

Une caissière, qui a travaillé dans de grands restaurants, approchaient les victimes pour avoir leurs numéros de téléphones, adresses et professions.

Une fois les coordonnées prises, un membre de la bande appelait le client pour lui dire qu’ils ont été dans la même classe et qu’il séjourne en Europe.

Ainsi, propose-t-il une activité ayant trait à l’exportation de graines médicinales (aubergines, argan, voacanga, moringa, etc.), ou de sève d’aloe vera venant du Mali.

L’escroc fera savoir à sa proie que ces produits, très prisés par des entreprises parisiennes et anglaises, servent  à soigner le Sida et le cancer.

Les enquêteurs de la DSC ont finalement arrêté six suspects parmi lesquelles quatre dames dont deux commerçantes, une ménagère et une comptable.

À en croire le quotidien national, ils ont tous été déférés au parquet, hier, pour association de malfaiteurs, entre autres délits.

Forgot Password