Cambriolage aux Almadies : Un bébé blessé, des bijoux en or, 5 montres et 9 téléphones emportés…

Les faits se sont déroulés aux Almadies dans la nuit du 9 au 10 janvier dernier. Vers les coups de 4h du matin, Ibrahima Diongue fait irruption dans le logement du sieur P. O. Fall en escaladant le balcon.

Alors que tous les occupants dormaient paisiblement, il marche sur le bébé de sa victime au moment où il fouillait les lieux. Alertée par les pleurs de l’enfant, Mme Fall se lève pour s’enquérir de la situation.

Après avoir réussi à rendormir le nourrisson, elle tombe encore dans les bras de Morphée. Quelques minutes plus tard, Ibrahima Diongue sort de sa cachette et fait main basse sur des bijoux en or et neuf téléphones portables.

À son réveil, P. O. Fall aperçoit le voyou et use de ses cordes vocales. Pour sauver sa peau, Ibrahima Diongue jette le sac de sa victime et prend ses jambes à son cou.

Déterminé à retrouver son voleur, rapporte Rewmi Quotidien dans sa livraison de ce mercredi, P. O. Fall exploite les images de la vidéosurveillance.

« Ce sont des commerçants qui m’ont dit que c’est Ibrahima Diongue alias Boy Rufisque. Il a subtilisé mes cinq montres, les bijoux de ma femme et neuf téléphones », a confié le plaignant à la barre du tribunal d’Instance de Dakar.

Visé pour vol avec escalade, Ibrahima Diongue nie toute implication dans le cambriolage. « J’ai acheté les bijoux et les téléphones à Colobane », a-t-il lancé.

Lorsque le juge lui a rappelé ses aveux à l’enquête préliminaire, il déclare qu’il n’a pas été entendu. « On m’a juste demandé ma date de naissance », tente-t-il de faire croire.

Poursuivi pour recel, Massamba Fall clame son innocence. « Ibrahima Diongue m’a vendu cinq portables (deux iPhones et trois Huawei) à 520.000 francs. J’avais besoin des écrans car les téléphones ne marchaient pas », a-t-il soutenu.

Attrait pour le même délit, Bara Thiam allègue qu’il a acquis les bijoux de Mme Fall à 460 000 francs. « J’ai fondu les boucles d’oreilles. Par contre, j’ai restitué la bague », affirme le bijoutier.

Pour sa défense, il précise qu’Ibrahima Diongue lui a dit qu’il avait offert les bijoux à son amante. Mais, il les a récupérés après une dispute.

Invité à faire ses réquisitions, le substitut du procureur a requis deux ans ferme contre Ibrahima Diongue. Concernant Bara Thiam et Massamba Fall, il a sollicité six mois ferme.

Pour Me Bamba Cissé, cette peine ne se justifie pas, puisque les receleurs présumés ont accepté de coopérer. Mieux, ils ont restitué le butin.

Après avoir relaxé Bara Thiam, le juge a infligé une peine de deux ans, dont six mois ferme, à Ibrahima Diongue. Quant à Massamba Fall, il a été condamné à un mois ferme.

Forgot Password