Campagne électorale : Barthélémy Dias étale son programme pour la ville de Dakar

L’édile de Mermoz-Sacrée-Cœur a présenté ce mercredi 12 janvier 2022, son programme pour la ville de Dakar. Investi par la coalition « Yewwi Askan wi », le candidat à la ville de Dakar a procédé à la cérémonie de présentation du programme « Dakar Bi nu Bokk ». Une fois élu, Barthélémy Dias ambitionne de redorer la capitale sénégalaise, la ville de Dakar. L’édile qui s’exprimait à Baobab a multiplié les promesses.

Son programme, explique-t-il, s’articule autour de 6 axes majeurs dont la construction d’une gouvernance inclusive et transparente, l’investissement dans le capital humain et dans l’économie de la vie, la transformation du cadre de vie dans une approche qui concilie l’accès aux services urbains et la dimension écologique, l’appui du dynamisme économique, le repositionnement de Dakar dans la diplomatie des villes et les mécanismes de financement.

Ainsi, le maire de la commune de Mermoz-Sacré-Cœur a fait une panoplie de propositions et d’objectifs stratégiques. Dans l’axe 1 dédié à la gouvernance inclusive et transparente, il veut rétablir le conseil consultatif de la ville en renforçant ses attributions, en lui allouant un budget et en le dotant de pouvoirs d’interpellation, de contrôle et d’évaluation des politiques municipales, mettre en place un centre d’appel pour une plus grande accessibilité des services publics municipaux, mettre en ligne le budget de la ville et donner à tous les citoyens les moyens d’avoir accès au budget adopté et approuvé.

Dans le domaine de la santé, Barthélémy Dias veut construire et équiper l’hôpital des Parcelles Assainies, un complexe hospitalier intégré de deux cents (200) lits comportant les principaux départements, construire un pôle de maternité, de pédiatrie et de santé infantile à Grand-Yoff.

En outre, le candidat de la coalition Yewwi Askan Wi, veut la réhabilitation de l’institut d’hygiène social-ex Polyclinique de Medina et le centre gériatrique de Ouakam, lancer un programme santé de la ville d’éducation à la santé dans les collèges et lycées, mettre en place une carte digitale de santé pour assurer un accès universel et une meilleure prise en charge des bénéficiaires au sein des structures de santé de la ville, certifier les établissements de santé aux normes qualité-hygiènes-sécurité, environnement et mettre en place un système d’évaluation citoyen.

S’agissant du secteur de l’éducation, le maire veut lancer un programme municipal de rénovation et d’équipements des daaras combiné à la mise en place d’un fonds d’appui en accord avec les associations de maîtres coraniques, instituer une cérémonie annuelle de récompense des meilleurs élèves de l’enseignement public et privé en ciblant prioritairement ceux issus de familles défavorisées et vivant avec un handicap.

Sur le volet culturel, il est prévu la construction d’une salle de cinéma multiplexe de 1500 places, initier avec l’Etat du Sénégal une convention de partenariat en vue de l’exploitation des centres culturels et salle de spectacle Douta Seck, Blaise Senghor, Daniel Sorano etc… mais également créer un écomusée du patrimoine culturel dakarois, lieu de mémoire et d’incubation aux valeurs traditionnelles.

Concernant le volet sportif, il envisage la construction d’une grande salle omnisports dédiée au basketball, aux arts martiaux et intégrant un terrain multifonctionnel sur le site en face du building communal de la Médina, aménager un terrain privé multifonctionnel dans chaque commune et le mettre à disposition des jeunes ou des asc, dans le cadre d’une gestion participative.

Sur le plan de l’économie à fort impact social, il veut favoriser la création de crèches publiques dans les communes et proposer dans le cadre d’un partenariat avec le secteur privé la création de crèches d’entreprises, structurer et développer la chaine de valeurs des déchets plastiques (récupération, collecte, transformation et production de mobiliers urbains) et promouvoir l’économie circulaire par des contrats de fourniture de mobiliers urbains avec la ville. En outre, Barthélémy Dias, s’engage à mettre en place un programme d’insertion des jeunes délinquants condamnés pour des délits mineurs.

Cette cérémonie a vu la présence de l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall, du maire de Dieuppeul-Derklé et de nombreuses autres autorités.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks