Can-2021 : Le Mali enrage contre la Var

Fin de l’aventure pour le Mali dans cette 33e édition de la Coupe d’Afrique des nations. Les Aigles se sont inclinés face à la Guinée équatoriale, hier mercredi, aux tirs au but.
 
Quelques heures après cette élimination surprise, la Fédération malienne de football semble tenir pour responsable l’arbitrage vidéo. L’instance dirigeante du football malien a publié un communiqué à l’attention du département des arbitres, en mettant l’accent sur deux faits de jeu.
 
«Lors du match des 8es de finale qui a opposé le Mali à la Guinée équatoriale hier soir (jeudi 26 janvier) au stade de Limbé, la Var a annulé un penalty accordé au Mali par l’arbitre du match, sur une faute dans la surface de réparation. Par contre, la Var est restée muette sur le cas de la main flagrante et visible du joueur équato-guinéen dans la surface de réparation», peut-on lire dans le communiqué.
 
En effet, à la 40e mn, l’arbitre avait accordé un penalty au Mali, après une faute de Josete Miranda sur Moussa Doumbia. Mais après vérification, Bakary Papa Gassama est revenu sur sa décision. Et à la 71e mn, Ibrahima Koné va adresser un centre fort sur la droite que le défenseur central adverse, Saûl Coco, va contrer du bras. Une main évidente, mais l’arbitre ne va pas broncher.
 
Bien que déçue de ce dénouement, la Fédération garde l’esprit sportif : «Le Mali accepte sa défaite avec fair-play et félicite la Guinée équatoriale pour sa qualification en 1/4 de finale. Mais nous protestons officiellement contre cet acte qui paraît trop suspect.»
 
Par ailleurs, elle exhorte les arbitres à être plus vigilants à l’avenir, ce, dans le but de préserver «l’image» de la Confédération africaine de football (Caf).

Forgot Password