CAN : le Sénégal s’impose face au Burkina Faso et file en finale.

 

Première demi-finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2022, ce mercredi soir entre le Sénégal et le Burkina Faso au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé . Pour cette rencontre les Burkinabés qui s’étaient imposés en quart 1-0 face à la Tunisie, ont débuté le match en 4-3-3 avec dans leur onze de départ les retours de Issoufou Dayo en défense et de Bertrand Traoré et Hassane Bandé en attaque. En face, le sélectionneur sénégalais Aliou Cissé avait aligné un 4-2-3-1 avec seulement deux changements par rapport au quart de finale face à la Guinée (3-1), avec les titularisations de Cheikhou Kouyaté au milieu et du Marseillais Bamba Dieng en attaque. Au terme d’un premier quart d’heure très engagé, c’était les Étalons qui réalisaient la première frappe cadrée par l’intermédiaire de Bertrand Traoré (17e). L’attaquant burkinabé était imité quelques secondes plus tard par Sadio Mané qui frappait fort à ras de terre, mais la tentative du Sénégalais était bien captée par Hervé Koffi.

Les Sénégalais avaient les occasions les plus nettes. Sur corner la déviation de Famara Diedhiou était sauvée sur sa ligne par Issa Kaboré (26e), avant que Bamba Dieng prenne le dessus sur la défense des Étalons, mais son coup de tête passait à coté des buts (28e). Les Lions de la Téranga pensaient obtenir un penalty peu après, sur un long ballon aérien Hervé Koffi et Cheikhou Kouyaté se télescopaient, Monsieur Weyesa désignait alors le point de penalty avant de se déjuger après visionnage de la VAR (34e). Le gardien burkinabé devait cependant céder sa place, il était remplacé par Farid Ouédraogo (36e). Après cet incident le Burkina repartait de l’avant, Hassane Bandé récupérait une frappe écrasé de Traoré et prenait sa chance en angle fermé, mais Edouard Mendy repoussait sa frappe (39e). Avant une fin de mi-temps complètement folle, Sadio Mané était tout proche de trouver la faille dans le temps additionnel mais la puissante frappe de l’attaquant des Reds était bien détournée par Ouédraogo, qui réalisait son premier arrêt (45+6e). Puis sur une frappe de Gana Gueye contrée par Tapsoba, l’arbitre éthiopien sifflait une nouvelle fois penalty pour une main du défenseur burkinabé, mais il se déjugeait à nouveau après consultation de la VAR (45+9e). 0-0 c’était le score à la mi-temps.

 

Sadio Mané fait rugir les Lions

Au retour des vestiaires, même physionomie qu’en début de match avec de nombreux duels appuyés au milieu du terrain et peu d’occasions de but. La solution venait finalement d’un coup de pied arrêté, sur un corner sénégalais Koulibaly tentait une retournée acrobatique, Abdou Diallo récupérait alors le ballon et réalisait un enchainement rapide pour ajuster Ouédraogo de près et ouvrir le score pour le Sénégal (0-1,70e). Le défenseur du PSG inscrivait alors son premier but avec les Lions. C’était un autre Parisien qui faisait le break quelques minutes plus tard, bien servi en retrait par Sadio Mané Idrissa Gueye poussait le ballon au fond des filets des Étalons et donnait deux buts d’avance au Sénégal à un quart d’heure de la fin de la rencontre (0-2, 76e). Mais cela ne décourageait pas la détermination des Burkinabés qui poussaient pour revenir et réduisaient la marque quelques dans la foulé sur un bon décalage de Bertrand Traoré, Kaboré centrait en retrait pour Blati Touré qui coupait au premier poteau pour battre Édouard Mendy (1-2, 82e).

Mais les espoirs des Étalons s’éteignaient finalement cinq minutes plus tard par Sadio Mané. Bien lancé dans la profondeur par Ismaila Sarr, l’autre ancien Messin se pressentait seul face à Farid Ouédraogo et piquait son ballon pour redonner un avantage confortable aux Lions de la Téranga (1-3, 87e). Malgré quelques dernières tentatives des Burkinabés, les Sénégalais remportaient cette demi-finale. Les vice-champions d’Afrique se qualifiaient pour la finale de la CAN 2022 dimanche à Yaoundé. Les Lions de la Téranga affronteront le vainqueur du match entre le Cameroun et l’Égypte qui se jouera jeudi soir (20h).

Forgot Password