C’est le chaos en Premier League !

Les cas de joueurs contaminés par la Covid-19 se multiplient de l’autre côté de la Manche. À tel point que les clubs craignent l’arrêt complet du championnat.

On se croirait revenu au mois de mars 2020. Une époque où la pandémie de coronavirus commençait à se propager partout dans le monde et où les matches de football commençaient à être reportés, avant une longue interruption de plusieurs mois. En Angleterre, les clubs de Premier League redoutent aujourd’hui clairement un scénario catastrophe.

Après les clusters détectés à Leicester et à Tottenham (les Spurs ont d’ailleurs dû déclarer forfait face au Stade Rennais jeudi dernier en Ligue Europa Conference), c’est au tour de Manchester United de devoir reporter son match du jour contre Brentford en raison de la multiplication de joueurs positifs à la Covid-19. Les Red Devils ont même dû fermer leur centre d’entraînement.

Une flambée de cas

Le Guardian indique qu’Aston Villa et Brighton ont également déclaré que plusieurs éléments étaient positifs. Au total, la Premier League doit faire face à 42 cas déclarés en une semaine. Un record depuis que les tests ont commencé l’an dernier. Et au sein des formations, une crainte s’installe.

Face aux calendriers démentiels des équipes (Tottenham n’avait, par exemple, aucune solution pour rejouer face à Rennes d’ici la fin de l’année 2021), comment s’organiser si plusieurs journées commencent à être reportées ? Le Daily Mail affirme d’ailleurs que les clubs redoutent un arrêt pur et dur du championnat. Au moins cinq clubs sont fortement impactés par une flambée de cas et si les reports de matches s’accumulent, le pire est à craindre.

Forgot Password