Chelsea : Thomas Tuchel allume Romelu Lukaku et son secteur offensif

Après la défaite de son Chelsea contre Manchester City (0-1), Thomas Tuchel n’a pas mâché ses mots au sujet de Romelu Lukaku et des autres attaquants. Le technicien allemand était plutôt remonté.

Depuis le 30 décembre dernier et l’interview polémique de Romelu Lukaku, la relation entre l’attaquant belge et Thomas Tuchel est souvent au cœur de l’actualité en Angleterre. Au lendemain des déclarations chocs du Diable Rouge, l’entraîneur allemand lui avait alors répondu fermement avant de l’écarter pour le match face à Liverpool quelques jours plus tard. Finalement, l’histoire s’est bien finie avec les excuses de l’ancien élément offensif de l’Inter et son retour sur les pelouses lors de la demi-finale aller de Carabao Cup le 5 janvier.

Oui mais voilà, parfois, certaines déclarations peuvent réveiller de vieux démons. Et ce samedi, l’ancien technicien du Paris Saint-Germain a décidé de ne rien laisser passer. Sur la pelouse de Manchester City, Chelsea s’est incliné 1-0 dans un match ô combien important pour le titre. Aligné à la pointe de l’attaque du 3-4-3 de Thomas Tuchel, Romelu Lukaku n’a pas livré une grande prestation et a manqué clairement de justesse dans le dernier geste. De quoi rendre fou, du coup, son entraîneur.

«Parfois, il doit faire le travail lui aussi»

«Parfois, il doit faire le travail lui aussi. Il a eu beaucoup de pertes de balle et d’énormes occasions. Bien sûr, nous voulons le servir, mais il fait partie de l’équipe. La performance devant en première mi-temps… Nous pouvons faire beaucoup, beaucoup mieux», a d’abord envoyé TT au sujet de Romelu Lukaku, avant d’évoquer plus généralement l’animation offensive : «nous avons eu huit ou neuf occasions de transition et sur ces occasions, nous n’avons pas eu une touche dans la surface.»

Romelu Lukaku et les attaquants de Chelsea en ont donc pris pour leur grade, mais l’Allemand ne s’est pas arrêté là : «je n’ai aucun problème avec le fait que l’on manque des occasions et, bien sûr, on n’en a pas beaucoup dans les matches de haut niveau. Nous aurions pu en avoir beaucoup plus. Les pertes de balle ont été trop précoces et trop faibles. La prise de décision n’était pas au niveau dont nous avons besoin.» Des mots forts pour des Blues qui comptent désormais treize points de retard sur les Citizens tout en haut du classement.

Forgot Password