Cinq conseils pour dire à Dieu à votre mauvaise haleine

Sucer une pastille à la menthe masque temporairement les mauvaises odeurs. Mais pour afficher en toutes circonstances une haleine impeccablement fraîche, il existe des solutions bien plus efficaces. Suivez le guide.

1. Brossez vos dents après chaque repas

Une mauvaise hygiène dentaire favorise la prolifération des bactéries naturellement présentes dans la bouche. Celles-ci, en dégradant les protéines issues de l’alimentation et de la salive, libèrent des composés sulfurés volatils malodorants. D’où l’importance de vous brosser les dents et si possible de passer le fil dentaire après chaque prise alimentaire. Si cela ne suffit pas, prenez rendez-vous chez le dentiste. Peut-être une carie, du tartre ou une inflammation gingivale expliquent-ils le problème.

2. N’oubliez pas votre langue

La mauvaise haleine peut aussi s’expliquer par des papilles un peu plus allongées que la normale, avec des cellules mortes non éliminées à leurs extrémités : les bactéries s’y accumulent plus facilement et fermentent. Il faut alors prendre l’habitude de se brosser la langue d’arrière vers l’avant, avec un gratte-langue. N’utilisez surtout pas votre brosse à dents au risque d’abimer votre langue.

3. Croquez de la menthe, du persil ou un grain de café à la fin du repas

Mais méfiez-vous des pastilles sucrées à la menthe : elles masquent les odeurs désagréables mais le sucre qu’elles contiennent se transforme très vite en nutriment à bactéries et renforçant ainsi la mauvaise haleine, rapporte afriquefemme.

Forgot Password