Cocaïne, Viagra ,Cannabis et 62 055$ saisis à Sherbrooke

Le Service de police de Sherbrooke et la Régie de police de Memphrémagog -groupe régional : ACCÈS CANNABIS ont démantelé un réseau de trafiquants qui opérait leur petit commerce au 968 Place des Muguets et au 150 A rue Clémenceau. C’est encore une fois grâce à des informations du public qui ont mené sur place les policiers. Quatre hommes de 30, 31, 32 et 28 ans et 2 femmes de 35 et 24 ans ont été arrêtés. Trois d’entre eux ont été libérés par promesse à comparaitre. L’opération a été faite avec l’assistance, du groupe d’intervention, des policiers patrouilleurs du SPS et du service de l’identité judiciaire de Sherbrooke. Les policiers ont pu saisir sur place :

– 482 gr.de cannabis

– 28 gr de haschich

-12 comprimés de méthamphétamines

-15 gr de cocaïne

-15 gr d’huile de cannabis

-21 comprimés de Viagra

– 62 055$ en argent canadien

– liste de comptabilité, cellulaires, balances, coffre-fort, etc.

-Mitsubishi lancer 2012 et Mazda 3 2010 (bien infractionnel)

Les suspects devront maintenant faire face à de nombreuses accusations tel que : Trafic de cocaïne: possession aux fins trafics de cocaïne / méthamphétamines: possession de cannabis dans le but de la vendre: possession de cannabis et de méthamphétamines et Recel.

La lutte contre l’approvisionnement illégal du cannabis implique un partenariat stratégique. Le but, maximiser les effets tangibles pour la répression des organisations criminelles, la prévention auprès du public, notamment pour réduire l’accessibilité aux jeunes, la détection des différentes infractions et la récupération monétaire. Une pression constante sera donc exercée sur les vendeurs et les mariculteurs. Le cannabis est maintenant réglementé par trois instances juridiques (municipale, provinciale et fédérale) et apportera un défi de taille à nos organisations. Il est anticipé qu’un marché parallèle persistera.

De plus ce marché noir est susceptible d’affecter à la baisse les recettes de l’État et de neutraliser les orientations du projet de loi : dans une gestion efficace de l’économie souterraine (ACCÈS), les bénéfices attendus de la légalisation dans les domaines de la santé : accès aux mineurs (santé mentale) et de la sécurité publique (la criminalité systémique, désengorger les tribunaux criminels) seront optimisés. Pour signaler de l’information aux policiers pour ce type de crime (ventes illégales et production en vue d’en faire la vente), vous pouvez contacter : Acces_cannabis@ville.sherbrooke.qc.ca

Note importante : De façon anonyme, vous pouvez aussi signaler de l’information aux policiers pour ce crime ou tout autre crime en contactant « Échec au crime au numéro 1-800-711-1800 » ou via le site Web www.echecaucrime.com. Cet organisme est composé de bénévoles, non policiers, qui se chargent de transmettre l’information aux policiers sans en identifier l’origine.

Forgot Password