Contentieux sur les listes des locales 2022 : L’administration territoriale remporte le 1er round

La Cour Suprême statue sur l’affaire portant sur l’invalidité de certaines listes électorales jugées « non conformes » à la loi. La plus haute instance juridique a organisé, à cet effet, une audience publique, ce mercredi. L’autre sera tenue demain, jeudi. Parmi les quarante-cinq (45) dossiers à vider, vingt-deux (22) ont été traitées aujourd’hui.

Dans ce premier lot, le ministère de l’Intérieur a obtenu gain de cause sur les vingt (20) dossiers pendant que la mouvance de l’opposition en a remporté deux (2). Il s’agit des cas d’espèce de Matam et de Ziguinchor.

Le ministère de l’Intérieur s’était pourvu en cassation parce qu’en appel, l’opposition avait obtenu satisfaction dans beaucoup de localités. Ce qui avait conduit au rétablissement de plusieurs listes rejetées.

La Cour Suprême a ainsi évacué près de la moitié des contentieux qui lui ont été soumis en ce qui concerne la validité des listes électorales en vu des élections territoriales prévues au 23 janvier 2022. Demain, jeudi, elle va étudier les vingt-trois (23) autres cas qui restent.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks