Contribution-Le Business du live chez les “activistes insulteurs” : Une réalité

Qui ne se souvient de Souleymane Jules Diop au crépuscule du règne de Maître Wade? Ses diatribes tout aussi acerbes qu’infondées, avaient fini de cristalliser l’opinion. Son revirement spectaculaire et ses larmes sur l’épaule de ces victimes ou souvent agenouillé pour s’excuser des immondices déversées sur l’honneur de respectées personnalités demeurent fraîche dans nos mémoires.

Le modus operandi a été, d’user des rumeurs, amplifier celle-ci pour capter l’audimat et ainsi faire mal à tout une république. A la fin du régime, il a changé de veste et se distingue dans la bourgeoisie du moment où devient encore une ”des dames de compagnie pour le couple présidentiel” pour reprendre l’autre.

Cette stratégie étant payante pour ceux qui se cherchent difficilement un strapontin, de nos jours, avec les horizons de plus en plus incertains, certains compatriotes expatriés s’appuient selon des degrés différents sur les réseaux sociaux pour survivre à la contingence difficile ou encore se tailler des habits xxl pour s’ériger en zoro du patriotisme.

Le constat général est qu’aujourd’hui au Sénégal il y a un business du live qui fait sensation sur la toile. Le pionnier et fondateur de ce business est le denommé Assane Diouf qui a su se tailler une renommée rien qu’en abreuvant nos autorités d’injures.

Une partie de ces businessmen du live sont des anciens hommes de mains des anciens régimes, c’est eux qui étaient chargés de faire le sale boulot. Aujourd’hui que ces régimes ont été balayés, ils se sont tous rués vers les réseaux sociaux pour une existence virtuelle.

L’autre partie sont des charlatans doublés de trafiquants de personnalités qui veulent se faire de l’argent sur le dos du peuple sénégalais friand d’exploits « révolutionnaires ». Ou encore, certains en mal avec les lois des pays d’accueil et qui risquent de vivre dans la clandestinité, cherchent à se constituer un dossier. L’argument vendu de nos jours, est la protection des lanceurs d’alertes, alors que nenni. Roublards qu’ils sont, à travers les attaques et réactions de part et d’autres, ils alimentent leur dossier dans une posture victimaire.

Le confinement établi lors du Covid n’a pas arrangé les choses, car les gens sont devenus plus connectés sur les réseaux sociaux.

Ces businessmen du live utilisent tous la même arme pour déstabiliser et c’est le mensonge, ils en usent et en abusent comme bon leur semble. l’Oscar du meilleur menteur est difficilement gagné, tellement ils rivalisent d’ingéniosité.

Toutes leurs activités sont exercées depuis l’étranger pour d’une part échapper à la justice sénégalaise et d’autres part réclamer un asile politique au pays hôte soit disant leur vie est menacée.

D’autres à l’image du dévergondé Adamo terrifient les jeunes imprudents par la publication d’images obscènes et intimes. Quelle que soit la faute commise, Adamo et ses semblables font plus que mal au Sénégal. La provocation continue et l’insulte pestilentielle sans compter le mensonge sporadique qui sont le quotidien des menus des nouvelles enseignes du web.

Dans leur recherche effrénée du fric par la magie du clic, certains vont jusqu’à monétiser des abonnements sur leur profil facebook, Instagram, youtube etc., d’autres utilisent leurs lives pour demander séance tenante des sommes trébuchantes aux citoyens victimes de leur manipulation à deux balles.

Ce qui prouve qu’ils sont mus par l’appât du gain, et si par mégarde quiconque cède à leur chantage, il est évident qu’on ne les verra plus tenir une caméra à fortiori faire des live sur les RS.

Dans le contenu de leurs lives tout est intox et balivernes; tantôt ils désignent l’Etat du doigt, tantôt nos ancêtres Sénégalais et les religieux ont toujours un lot à eux dédié, bref ils tirent sur tout ce qui bouge pour radicaliser davantage de concitoyens.

La seule personne qui intéresse la meute, demeure celle qui est offerte en Messi, Ousmane Sonko, à qui on oppose à tous ceux qui ont un avis différent des leurs. Il est considéré comme le nouveau khalif auprès des activités, hyperprotégé, et tous les insulteurs de nos guides religieux retrouvés dans sa commanderie de chambellans.

De manière péremptoire, de ce texte, s’ils le lisent, ils diront que c’est le parti au pouvoir ou encore je ne sais quelle lobbie qui est derrière, juste pour demeurer dans la ligne de conduite. Heureusement, que notre identité rime avec liberté.

L’un des défauts majeurs du Sénégalais, c’est qu’il confond injustice et tricherie victimaire, et ça ces fameux businessmen du live le savent pertinemment bien.

Le réveil doit provenir du peuple, pour définitivement boycotter ces énergumènes qui ne nous apprennent rien sinon des mensonges. L’une de ces égéries s’est distinguée récemment en nous annonçant la naissance de la fille de Adji Sarr, celle-là même qui fit l’objet de nombreuses transactions.

Leur course au scoop est telle que n’importe qui parmi vous qui les contacte soi disant que vous avez une information sur le régime ou sur un marabout ou sur une personnalité, ils n’hésiteront pas à la publier en faisant pour l’occasion un live sensationnel sans vérification d’usage. Peu importe les sources, la triangulation ne fait pas partie de leur préoccupation.

Vous pouvez les tester en leurs donnant de fausses informations; vous verrez par vous même la suite réservée.

Ces businessmen du live sont nuisibles pour la société ; ils appellent à brûler notre cher Sénégal alors qu’eux même n’ont pas le courage de brûler un pneu sur la voie publique. Ils dénient aux talibés le choix de donner librement leur hadiya à leurs guides, pourtant ils ne se gênent à collecter des 10€ par abonnement alors que leur contribution à l’émergence d’une société sénégalaise réconciliée avec les vertus est nulle. Qu’il commence par payer de leur argent, les moyens de leur subsistance au lieu d’inscrire leur nom au panthéon de la tricherie

Chers peuples réveillez-vous, ces gens n’ont ni sciences, ni connaissances de rien du tout, c’est une bande de trafiquants d’influence et de personnalités qui font de la manipulation leur raison de vivre.

Leur capacité à débiter des fakes news est rocambolesque. Et le pire dans tout ça, ils sont en train de faire reculer notre pays au plan des valeurs. L’insulte est aujourd’hui banalisée à cause d’eux, la perfidie règne en maître partout dans nos quartiers depuis l’apparition de ce phénomène.

C’est tous ensemble qu’on arrêtera cette bande de comédiens en refusant de louer notre faculté de discernement.

Donc n’hésites surtout pas à balancer ton liveur de porc à la poubelle !

À bon entendeur salut !

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks