Coronavirus en Belgique : La justice suspend la fermeture des salles de spectacle décidée par le gouvernement

Des artistes belges, des exploitants de cinéma, des organisateurs d’événements et d’autres se sont réunis dimanche 26 décembre 2021 pour protester contre la décision du gouvernement de fermer la vie culturelle du pays afin d’endiguer la propagation de la variante croissante du virus omicron. — Virginia Mayo/AP/SIPA

Le monde de la culture ne tire finalement pas le rideau en Belgique. Alors que la semaine dernière le Premier ministre Alexander De Croo avait annoncé la fermeture des théâtres, salles de spectacle et cinémas, la justice Belge a décidé d’une autre fin ce mardi. Le Conseil d’État, plus haute juridiction administrative belge a levé l’interdiction estimant que les autorités n’avaient pas démontré « en quoi les salles de spectacle relevant du secteur culturel seraient des lieux particulièrement dangereux pour la santé et la vie des personnes en tant qu’ils favoriseraient la propagation du coronavirus, au point qu’il soit nécessaire d’en ordonner la fermeture ».

La décision du gouvernement le 22 décembre dernier, avait provoqué la colère du monde culturel en Belgique. Plusieurs milliers de personnes, 5.000 selon la police, ont manifesté dimanche à Bruxelles pour réclamer le retrait de cette mesure. Le Conseil d’État avait été saisi en référé par le producteur d’un spectacle programmé de mardi à jeudi à Auderghem, l’une des communes de Bruxelles.

Une décision immédiate et sans appel

Sa décision de suspension, dont le gouvernement ne peut faire appel, est applicable immédiatement. Elle est valable le temps qu’une décision soit prise sur le fond, ce qui pourrait prendre plusieurs mois.

Forgot Password