Coupe d’Afrique des Nations 2021 : le Nigeria dompte l’Égypte.

Entrée en matière réussie pour le Nigeria, qui s’est logiquement imposé contre l’Égypte (1-0) au terme d’un match maîtrisé ce mardi, dans le choc du groupe D comptant pour la 1ère journée de la CAN 2021.

Forte impression. Premier match du groupe D de cette CAN 2021 au Cameroun, et premier choc ce mardi entre le Nigeria et l’Égypte, les deux favoris de cette poule. Les partenaires de Salah, titulaire tout comme Elneny du côté des Pharaons, n’ont pas vraiment existé et ont plutôt déçu. Il faut dire qu’ils sont tombés face à une équipe des Super Eagles intéressante et séduisante, emmenée notamment par les deux joueurs de Leicester Iheanacho et Ndidi, ainsi que le Nantais Simon, intenable dans le couloir gauche du 4-4-2 solide concocté par Augustine Eguavoen. D’entrée, et contrairement à ce qu’ont proposé les premières rencontres de cette compétition jusqu’ici, la partie a offert beaucoup de rythme et d’intensité aux spectateurs du stade Omnisport Roumdé Adjia.

Sous la chaleur écrasante de Garoua, la première (timide) offensive était à mettre au crédit des Pharaons, par l’intermédiaire de Mostafa Mohamed (5e). Mais les Nigérians se montraient plus entreprenants et se faisaient plus pressants sur des Égyptiens éprouvants de grosses difficultés à ressortir proprement le ballon. C’est donc assez logiquement que Iheanacho, d’une superbe reprise de volée, a donné l’avantage aux Super Eagles (1-0, 30e). Le score aurait même pu être plus lourd à la pause si Simon (26e) et Awoniyi (42e) avaient fait preuve d’un peu plus de justesse dans le dernier geste.

Salah et l’Égypte impuissants

D’autant plus que pour ne rien arranger, Carlos Queiroz a perdu Tawfik sur blessure, remplacé par Abdelmonem dès la 12ème minute. Au retour des vestiaires, la physionomie du match était la même et les Super Eagles maîtrisaient toujours autant les débats. Le Nigeria n’est pas passé loin de surprendre à nouveau El Shenawy, repoussant une tête d’Awoniyi sur sa barre (48e), avant de voir l’attaquant de Leicester rater son contrôle face au but ouvert (56e) et ne pas cadrer (66e). Le portier égyptien a multiplié les parades, notamment face à l’entrant Ejuke (76e, 90e+3), pour empêcher les siens de sombrer.

Hormis une parade du pied d’Okoye devant Salah (71e), en difficulté et bien muselé par la défense adverse tout au long de la partie, les Pharaons ont été trop brouillons balle au pied pour espérer quoique ce soit dans cette rencontre. L’objectif du Nigeria, qui a livré la prestation la plus cohérente depuis le début du tournoi et prend provisoirement les commandes de cette poule D, sera désormais de confirmer cette belle prestation samedi contre le Soudan (17h). L’Égypte défiera elle la Guinée-Bissau le même jour (20h), avec l’ambition de rapidement relever la tête et de lancer sa CAN 2021, elle qui n’avait plus connu la défaite dans une phase de groupes depuis 2004 dans cette compétition.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks