Criminalisation des LGBT+: “La balle est dans le camp du Président de l’Assemblée nationale”.

Dans cette atmosphère de fin de règne, les scandales financiers montent en surface. Le leader du mouvement “Tekki”, Mamadou Lamine Diallo estime qu’il y en a encore d’autres à découvrir. A l’en croire, Macky Sall a tôt fait d’abandonner la gouvernance sobre et vertueuse pour la prédation des ressources, les souris se sont mises à danser, à mesure que les financements étaient mobilisés, endettement massif, et promotion de l’agenda Gay.

’après Mamadou Lamine Diallo, cet agenda est une agression violente contre nos valeurs, notre foi religieuse et notre souveraineté nationale. “Nous ne voulons pas que nos enfants soient éduqués dans les valeurs de l’agenda Gay. C’est pourquoi chefs religieux musulmans, catholiques, protestants, Bois sacré, sont unanimes à soutenir la proposition de loi pour la criminalisation de l’homosexualité, émanation populaire”, déclare-t-il.

Pour M. Diallo, après la fête du TER et l’hommage rendu à l’industrie française, la classe des prédateurs de BBY pourra être attentive à la position du Khalife Général des Mourides qui les a sauvés d’une déchéance certaine lors des émeutes de mars 2021. “La balle est dans le camp du Président de l’Assemblée nationale”, ajoute-t-il.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks