Délégués licenciés à la Sogepal : Les travailleurs se font entendre

Les travailleurs de la Société générale de produits alimentaires (Sogepal), spécialisée dans la fabrication de biscuits, ont suspendu leurs activités pour dire non au licenciement de deux de leurs délégués.

Selon nos confrères de Pressafrik, ces travailleurs crient au scandale et engagent la lutte pour la restauration de leur dû.

Le licenciement de deux délégués du personnel à la Sogepal a soulevé un mouvement d’humeur des travailleurs qui sont sortis pour crier au scandale et engager un bras de fer contre leur direction.

‘’Depuis le mois de décembre, nous sommes en mouvement. Nous avons des problèmes avec notre directeur. Vu nos faibles salaires et vu qu’il nous devait des rappels et qu’il devait nous payer – ce qui n’a pas été fait – nous avons pris la décision de prendre notre pause. Alors, ils ont estimé que la pause leur fait perdre beaucoup d’argent. C’est à la suite de cela qu’ils ont sorti un nouveau programme de quatre quarts. Mais il s’est trouvé que le troisième horaire s’arrêtait à 00 h. Nous leur avons demandé des moyens de transport. Ils nous ont dit qu’ils ne peuvent pas’’, a martelé Mamadou Diop, le délégué du personnel.

Monsieur Diop d’ajouter :’’Alors, nous sommes sortis et nous avons démarré un mouvement d’humeur de trois jours. Ils ont appelé l’Inspection du travail qui est intervenue. Et nous avons repris le travail. A notre grande surprise, ils ont distribué des demandes d’explication à tout le personnel. Le 27 décembre dernier, ils ont appelé deux délégués pour leur signifier une autorisation de demande de licenciement auprès de l’Inspection du travail.’’

‘’ Puisque nos délégués sont sur le point d’être licenciés injustement, alors, dans ce cas, nous avons choisi également d’être tous licenciés. C’est comme ça que nous avons éteint les machines et nous sommes sortis‘’, a-t-il martelé.

Forgot Password