DELTA DU SALOUM : UN FINANCEMENT DE 50 MILLIONS DE FRANCS CFA POUR LES COMMUNAUTÉS LOCALES DE QUATRE

Les communautés de quatre communes situées dans le delta du Saloum (ouest) ont reçu cette année un financement de 50 millions de francs CFA pour bien mener leurs activités génératrices de revenus, a-t-on appris auprès des partenaires financiers, mercredi, à Ndangane Sambou, dans la région de Fatick (centre).
« Ce financement entre dans le cadre de la mise en œuvre de la phase pilote du projet ‘Renforcer la résilience des communautés locales dépendant de la mangrove du delta du Saloum’ », a dit le directeur exécutif de l’ONG Wetlands International Afrique, Ibrahima Thiam.
Il s’entretenait avec des journalistes, en marge d’un atelier de lancement de ce nouveau projet de Wetlands International Afrique et de la compagnie pétrolière Woodside, chargée de l’exploitation du champ pétro-gazier de Sangomar, situé à une centaine de kilomètres au sud de Dakar.
« Les communautés locales du delta du Saloum, bénéficiaires de ce financement, vivent dans quatre communes : Palmarin, Fimela, Dionewar et Bassoul », a précisé M. Thiam.
Ce « projet pilote » va aider à améliorer les revenus des communautés bénéficiaires et soutenir les micro-entreprises de la zone, selon lui.
Il s’agit d’activités économiques liées à la mangrove, selon un document de presse. Le financement permettra d’ »améliorer la résilience des communautés ».
Le partenariat de Wetlands International Afrique avec Woodside résulte d’ »une conscience élevée » des risques environnementaux liés au développement des infrastructures pétrolières, selon Ibrahima Thiam.
« Notre souci, dans le cadre de ce partenariat, est de faire le maximum d’efforts pour préserver l’écosystème du delta du Saloum, avec les activités économiques », a-t-il expliqué.
Le porte-parole des communautés locales bénéficiaires du financement, Bara Kane, s’est réjoui du soutien des deux partenaires aux populations de la zone.
La phase pilote du projet sera évaluée à la fin de l’année

Forgot Password