Dette publique : Le Sénégal crève le plafond et dépasse les 10.000 milliards de francs

Déjà la Direction de la prévision et d’étude économique (Dpee) tirait sur la sonnette d’alarme en fin d’exercice que l’encours de la dette publique totale de l’administration centrale est projeté à 9694,6 milliards FCFA en 2021 contre 8904,7 milliards en 2020, soit une hausse de 8,9% sur la même période.

La dette publique du Sénégal a passé le seuil des 10 000 milliards FCFA selon un rapport sur la situation économique et financière du pays publié par le ministère en charge de l’Economie. En effet selon le document, la dette publique de l’administration centrale est attendue à 10 295,3 milliards FCFA (17,7 milliards $) fin 2021, enregistrant ainsi une progression de 15,6% en une année.

Ce seuil hisse le taux d’endettement 67,3% du PIB, un niveau relativement élevé même s’il reste en deçà des 70% recommandés au sein de l’UEMOA.

Dans le détail, l’encours de la dette extérieure devrait s’établir à 8 606,9 milliards FCFA contre 1 688,4 milliards FCFA pour la dette intérieure.

” S’agissant du service de la dette publique extérieure en 2021, il représenterait respectivement 25,4% des recettes budgétaires et 22,7% des exportations de biens et services, contre des plafonds respectifs de 22% et 25% retenus dans le cadre de l’analyse de viabilité de la dette publique “, note le rapport.

A titre de comparaison, un pays comme la Côte d’Ivoire enregistrait une dette publique de 18.881,6 Milliards de francs CFA (32,5 milliards de dollars) à fin juin 2021, ce qui représentait un ratio d’endettement de 49,1% du PIB.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks