Dettes: El Hadji Gora Mbaye, mécanicien-garagiste réclame plus de 21 millions FCfa au ministère de la Justice.

Le garagiste El Hadji Gora Mbaye court depuis 11 ans, derrière le ministère de Justice pour recouvrer ses 21.722.678 francs Cfa. Selon « Les Echos », pour les gestions de 2010 et 2011, le chef mécanicien a eu a effectué un entretien et réparation des véhicules du parc automobile du ministère de la Justice. Au procureur de la République, ainsi qu’au ministre de la Justice, El Hadj Gora Mbaye a envoyé des lettres sans succès. Dernièrement, il a saisi l’agent judiciaire de l’Etat.

Le ministère de la Justice devait au total la somme de 29.722.678 francs au garagiste, un premier acompte de 8 millions de francs lui a été versé en 2012. Mais depuis lors plus rien. Pour éviter les tracasseries judiciaires devant le juge civil, El Hadji Gora Mbaye a préféré saisir les autorités, notamment l’agent judiciaire de l’Etat en 2018 à qui il a adressé une lettre. Dans la missive, il a joint les factures de 2010 et 2011, le relevé récapitulatif des sommes dues, ainsi que la correspondance en date du 31 octobre 2018.

D’après « Les Echos », ladite correspondance de 2018 est un accusé de réception du garde des Sceaux d’alors Ismaila Madior Fall qui lui a fait savoir que pour « ces dernières gestions, les crédits alloués au ministère ont connu d’année en année des baisses importantes » et que les « crédits budgétaires alloués à ces dépenses n’ont pas permis la prise en charge de cette créance ».

Par la suite, il a été au ministère de Justice, mais le Directeur administratif et financier lui a dit que le dossier est perdu. Une chose qu’El Hadji Gora Mbaye a affirmé ne pas comprendre dans un monde où tout est automatisé.

Au final, El Hadji Gora Mbaye avec un état de santé très fragile a vu toutes ses activités bloquées et ses entreprises presque en cession d’activités. Pour avoir trop attendu, le garagiste est en passe d’ouvrir une procédure judiciaire.

Forgot Password