Djeddah Thiaroye Kao : un maître coranique arrêté pour torture et violence sur un talibé pensionnaire de son daara.

La police de Thiaroye a mis aux arrêts samedi vers 19h, un maître coranique du nom de Thierno A. Diao pour traitements inhumains et dégradants, violences et voies de fait sur un de ses talibés nommé Boubacar B, âgé de 12 ans.

Le talibé errant en pleurs dans la rue avec les mains et pieds ligotés, tombe sur un jeune du quartier du nom de Malick D. Ce dernier éprouve de la pitié pour le talibé et le transporte chez le délégué de quartier. Il explique les circonstances de sa rencontre avec le gamin et lui suggère de le conduire au commissariat de police.

Une fois au commissariat, interrogé par les limiers, le gamin n’a pas hésité à balancer son maître coranique et le charge tout en déclinant l’identité du monstre. Les policiers débarquent à son domicile, sis à Djeddah Thiaroye Kao, en compagnie du talibé et du délégué de quartier, et le conduisent au commissariat de police. Interpellé, le maître coranique Thierno A. Diao affirme connaître le jeune talibé comme étant un pensionnaire de son Daara et reconnaît bel et bien les faits. Mais il soutient avoir agi ainsi parce que le jeune talibé passe le plus clair de son temps à fuguer ou à découcher.

Selon le journal les Échos, le maître affirme vouloir retourner le talibé fugueur chez ses parents ce dimanche en Guinée Bissau, mais le petit avait encore disparu dans la nature, avant qu’il ne le retrouve par hasard à la gare routière de Petersen. Il l’attrape ensuite, le ramène à la maison, le ligote des mains aux pieds, histoire d’éviter qu’il ne s’échappe encore. Ses explications n’ont pas suffi et il a été placé en garde à vue…

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks