Documents : Spoliation foncière au cœur de Dakar : Quand Macky parraine la mafia chinoise

Décidemment avec la complicité des hautes autorités de l’État la mafia chinoise est entrain tranquillement de s’accaparer de toutes les assiettes foncières à Dakar. Tout cela avec la bénédiction du Président de la République en personne.

Lors du dernier conseil des ministres décentralisé tenu à Dakar Macky Sall avait promis de retourner le stade Assane Diouf à la jeunesse dakaroise. C’était de la poudre aux yeux. En douce son gouvernement était entrain de négocier avec une société chinoise dénommée « African Company for construction and investissement ». Une société Anonyme avec Conseil d’Administration au capital de 10 000 000 Francs CFA. Représentée par Monsieur Liu Dan né à Heilong (Chine) le 22 Mars 1962 titulaire du passeport chinois EC81943 du 12 Avril2018 et Madame Zhou XinXin, née à Guangdong 5Chine) le 02 Mars 1989, titulaire du passeport Chinois E19466562 du 23 juin en vertu de la délégation de pouvoirs reçue de Monsieur Dai Xianqiang, Administrateur de ladite Société.

Tout d’abord dans des transactions douteuses la mafia chinoise a fait main basse sur le stade Assane Diouf 9000 mètres carrés bazardés à 325 995 000 millions de francs CFA (voir document). Un véritable scandale. Si l’on se base sur le barème fixé par le cabinet agrée CAPEXCO (voir document) que l’État avait sollicité pour cette vente en réalité plus de 10 milliards devraient être encaissés par le trésor . Le mètre carré devrait être vendu dans les normes à 1.300.000 francs CFA. Mais on soupçonne des mallettes qui auraient circulé en toute discrétion.

Après le stade Assane Diouf , la mafia chinoise toujours en complicité avec nos autorités se sont attaqués à l’INEAD qui se trouve près de l’ambassade du Japon. Le terrain appartenait à la compagnie CITA. C’est le président Macky Sall lui-même qui a signé le décret d’expropriation pour l’offrir aux chinois (voir document) .

Refusant de s’arrêter en bon chemin la mafia chinoise a également fait main basse sur une partie du Camp Lat Dior. Une superficie de 4276 carrés pour la modique somme de 140 311 000 millions (voir document). Or la valeur du terrain est estimée à des milliards. Les chinois ont même reçu leur titre foncier (voir document) sans un coup de pelle. Pendant les derniers jours de préparatifs de Tabaski en toute discrétion Macky Sall est parti faire la pose première pierre. La mafia chinoise promet d’ériger des immeubles de standing qui vont s’appeler DAKTOWER. Certains appartements auraient déjà été attribués à des pontes de la République

L’appétit venant en mangeant et sachant que nos autorités sont obnubilées par l’enrichissement la mafia chinoise a pu obtenir 6 lots de 250 mètres chacun derrière la Bank of Africa sur les terres de l’aéroport Léopold Sédar Senghor. Ce qui fait au total 1500 mètres carrés.

Ce qui est plus scandaleux non seulement la mafia chinoise a obtenu ces assiettes foncières à des prix dérisoires. Mais pour les besoins des réalisations de leurs projets les chinois bénéficient d’une exonération fiscale de 3 ans sur l’importation.

Prochainement Dakarmatin va revenir sur les notaires qui sont au cœur de ce deal. Mais également sur le scandale Senegindia qui est entrain de rafler tous les immeubles de Dakar appartenant au patrimoine bâti de l’État

Forgot Password