Terrorisme : cinq chefs terroristes en Afrique désignés comme « terroristes mondiaux » (Secrétariat d’Etat)

Les Etats-Unis dans un communiqué ont ajouté cinq chefs terroristes opérant en Afrique à leur liste de « terroristes mondiaux ». « J’annonce la désignation de cinq chefs terroristes en Afrique. Bonomade Machude Omar, Sidan ag Hitta, Salem ould Breihmatt, Ali Mohamed Rage et Abdikadir Mohamed Abdikadir sont désignés comme  terroristes mondiaux spécialement désignés (SDGT) en vertu du décret 13224 modifié», a déclaré vendredi dans un communiqué le Secrétaire d’Etat américain Antony J. Blinken.
 
Selon le communiqué lu par « Radio Omega », Salem Ould Breihmatt, également connu sous le nom d’Abu Hamza al-Shanqiti et Hamza al-Mauritani, est un haut responsable du JNIM ( Jama’at Nasr al-Islam wal Muslimin ) chargé de la surveillance du groupe terroriste au Burkina Faso et « est expert et instructeur en explosifs ». Il a aussi opéré dans la région de Mopti au Mali selon les Etats-Unis.
 
Le communiqué de M. Blinken indique que « Sidanag Hitta, également connu sous le nom d’Abu Qarwanian et d’Abu Abdelhakim al-Kidali, est un haut responsable et commandant responsable de la région de Kidal au Mali au sein de la Jama’at Nasr al-Islam wal Muslimin (JNIM) ».
 
Bonomade Machude Omar, également connu sous le nom d’Abu Sulayfa Muhammad et Ibn Omar, dirige selon le communiqué « les départements militaires et des affaires extérieures pour le groupe Etat Islamique-Mozambique et sert de commandant principal et de coordinateur principal pour toutes les attaques menées par le groupe dans le nord du Mozambique, ainsi que le principal facilitateur et canal de communication pour le groupe ».
 
« Ali Mohamed Rage, également connu sous le nom d’Ali Dheere, est le porte-parole d’al-Shabaab et un haut dirigeant du groupe », a indiqué le secrétaire d’Etat. Abdikadir Mohamed Abdikadir, également connu sous le nom d’Ikrima, selon le communiqué « est un facilitateur et un planificateur opérationnel.
 
Selon les Etats-Unis, « tous les biens et intérêts” de ces personnes doivent être bloqués et signalés au Bureau du contrôle des avoirs étrangers (OFAC) du Département du Trésor. 
 
« Les Etats-Unis se sont engagés à perturber les méthodes de financement d’EI-Mozambique, du JNIM et d’al-Shabaab – qui sont tous désignés organisations terroristes étrangères et SDGT – en limitant leurs capacités à mener de nouvelles attaques contre des civils et en soutenant nos partenaires dans leurs efforts pour perturber  le financement du terrorisme », a noté M. Blinken.
 
« Pour faire face à la menace terroriste à travers le continent, il faudra travailler en étroite collaboration avec nos partenaires pour dégrader les capacités et les opérations de ces groupes terroristes, lutter contre leur contrôle et leur influence en Afrique de l’Ouest, de l’Est et australe », a terminé le communiqué.

Forgot Password