Fass Mbao: Mamadou Malou avoue avoir tué Mouhamed Ba et accuse Satan

Âgé de 23 ans, Mamadou Malou alias Doudou est placé sous information judiciaire par le parquet de Pikine-Guédiawaye. Selon « Libération », les policiers ont mis la main sur l’arme du crime, un couteau de cuisine avec une lame épaisse, longue de 10 centimètres et dissimulé sous un tas d’ordures.

Déféré et condamné à trois reprises pour divers délits, le mis en cause a reconnu les faits devant les enquêteurs. Dans la soirée du 30 décembre 2021, vers 22 heures, le présumé meurtrier indique avoir trouvé Mouhamed Ba assis sur un banc de la place publique de Fass Mbao à côté du nommé S. Diouf. Mamadou Malou confie aux enquêteurs que Mouhamed lui a accusé d’avoir volé son téléphone pendant qu’ils étaient sur le marchepied de l’autocar en partance vers la Route nationale 1 dans la matinée. C’est ainsi qu’il a donné un coup-de-poing à Mouhamed Ba qui a riposté.

Le meurtrier présumé avoue avoir sorti un couteau de sa poche et a poignardé Mouhamed Ba au niveau du thorax. Ce dernier affaibli est parti chez lui. D’après Mamadou Malou, c’est par la suite que les gens du quartier sont venus l’interpeller pour lui informer du décès de celui qu’il avait poignardé.
« Je regrette vraiment l’acte que j’ai commis, car Mouhamed Ba était mon frère par alliance. Malheureusement, Satan est passé par là et l’irréparable s’est produit », a-t-il dit aux enquêteurs.

Forgot Password