FC Barcelone : l’Espagne demande déjà pardon à Adama Traoré.

L’ailier espagnol a impressionné tout le monde pour sa grande première depuis son arrivée lors du mercato hivernal.

Quel match ! Ce lundi, toute la Catalogne se réveille avec le sourire. Les troupes de Xavi se sont effectivement imposées sur le score de 4-2 face à l’Atlético de Madrid, avec une première période de haute volée. Et s’il y a un joueur qui fait la une des médias locaux ce matin, c’est bien Adama Traoré. Titularisé pour la première fois, l’ailier catalan a réalisé un match XXL pour son deuxième début au Camp Nou, étant impliqué sur toutes les actions dangereuses de son équipe pratiquement.

Un véritable poison sur le côté droit de l’attaque, qui en a fait voir de toutes les couleurs. Il a apporté ce qu’il manquait aux Barcelonais, à savoir de l’intensité, de la vitesse et de la percussion sur les flancs, mais pas que, puisque balle au pied, il a toujours été intelligent. « Un danger constant », indique Mundo Deportivo, qui souligne aussi la belle ovation reçue par le joueur prêté par les Wolves lorsqu’il a laissé sa place à Aubameyang.

Pas que du physique !

Le quotidien Sport lui a attribué la meilleure note du match, avec un joli 9/10, expliquant qu’il a « éliminé tous les joueurs qu’il voulait ». Même à Madrid, on a apprécié la prestation de l’international espagnol. « Adama est le profil qui correspond à merveille avec le foot d’attaque que veut Xavi », signale Marca, qui va même jusqu’à tacler ceux qui pensaient qu’il n’avait que des qualités physiques et n’était pas compatible avec le jeu du Barça.

Il faut dire qu’en Espagne, ce transfert avait été plutôt raillé, notamment par les supporters du Real Madrid, comme le mentionne l’article de Marca cité ci-dessus. Après un match seulement, beaucoup font donc leur mea culpa, se rendant compte que Traoré peut tout à fait faire une sacrée différence dans cette équipe. Dembélé est prévenu, les places vont être chères…

Forgot Password