France: Le chien des douanes mange une partie des 25 kg de drogue saisis, le trafiquant repart libre du tribunal.

Après avoir repéré un stock de drogue, le chien des douaniers a mangé une partie de la résine de cannabis. Une aubaine pour l’avocate du suspect qui a obtenu la nullité de la procédure devant le tribunal.
 
Le 17 mars, l’Office anti-stupéfiants (OFAST) et les douanes montent une opération avenue du Pradié à Toulouse. Au bout de quelques minutes, le chien des douaniers, spécialisé dans la recherche de drogue, s’arrête devant un box. Son flair détecte des produits stupéfiants. À l’ouverture de ce garage, les forces de l’ordre découvrent 25,5 kg de résine.
 
Les enquêteurs parviennent à identifier le propriétaire de la drogue. L’homme de 29 ans, originaire de l’ouest toulousain, un délinquant multirécidiviste est filmé lors de nombreux allers-retours dans cette planque. Il est finalement appréhendé le 28 mars.
 
Après son audition, l’homme est jugé en comparution immédiate. Alors qu’une condamnation lui semble promise, son avocate soulève une nullité dans la procédure. Visiblement le chien des douanes a mangé une partie de la drogue de son client. Cela rend caduque la pesée de la marchandise et donc une grande partie des preuves.

Forgot Password