Guinée : La réplique salée de la junte à la Cedeao

Réunis, hier jeudi, en Sommet extraordinaire à Accra, la capitale ghanéenne, la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao a annoncé des sanctions ciblées contre le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya et les putschistes qui ont renversé le président Alpha Condé, le 5 septembre dernier.
 
A travers une note rendue publique ce vendredi, le Comité national du rassemblement et du développement (Cnrd) a porté la réplique aux présidents de l’institution sous-régionale qu’il assimile d’ailleurs à un «syndicat».
«Nous Cnrd, restons fermes sur nos positions et ne nous laisserons pas intimider par ce syndicat des chefs d’Etat». Dans ladite note, la junte guinéenne ajoute : «Nous n’avons des comptes à rendre qu’au seul peuple de Guinée.»
Pour rappel, la Cedeao a également exigé des putschistes la tenue, dans un délai de six mois, des élections présidentielle et législatives pour la restauration de l’ordre constitutionnel en République  de Guinée.

Forgot Password