Italie, mort d’un artiste : Un Sénégalais, trahi par les cameras, passe aux aveux

Rebondissement dans la mort d’un graffiteur à Lecce, qui a été retrouvé blessé dans la rue et est ensuite décédé à l’hôpital, le 11 octobre dernier. Un Sénégalais de 23 ans aurait commis le vol et l’agression sur l’homme de 59 ans.
L’attaque a eu lieu dans la nuit du 4 au 5 octobre, près de la gare ferroviaire de Lecce. Ce jeudi  soir, des agents de l’escouade mobile, à la suite d’une enquête, ont arrêté un migrant Modou-modou sans abri. L’homme, comme le rapporte ecoloditalia.it visité par Senego, a été arrêté après avoir avoué avoir plaqué l’artiste de rue pour le détrousser.
Plusieurs caméras de vidéosurveillance ont été visionnées et ont permis d’identifier le présumé auteur du crime. Mamadou, le Sénégalais, aurait attaqué la victime avec l’intention de lui prendre son chariot et le sac de pièces.
Le Modou-modou trahi par les caméras
Hier mercredi, l’émigré sénégalais a été retrouvé près de la Chambre de commerce par les policiers, qui l’ont reconnu non seulement par ses traits physiques et sa coupe de cheveux, mais aussi parce qu’il portait encore les mêmes vêtements que la nuit de l’attaque.
Sans papiers d’identité et en situation irrégulière en terres italiennes, il est gardé à vue, après avoir reconnu sa responsabilité devant le magistrat. Il est accusé de vol qualifié et de blessure entraînant la mort.

Forgot Password