La Coupe d’Afrique des Nations catastrophique du Ghana.

Eliminé de la Coupe d’Afrique des Nations après une seconde défaite en trois match face à de surprenants Comoriens (3-2), le Ghana, à l’image de son capitaine André Ayew, expulsé hier, sort par une toute petite porte.

C’est la douche froide depuis hier au Ghana. La défaite inattendue 3-2 contre les Comores lors du 3e match de poule a précipité André Ayew et sa bande vers une élimination précoce dans ce tournoi. Pourtant nation qui compte sur le continent, le Ghana regardera la suite de la compétition depuis sa télévision, une hérésie. Pire encore, il n’y a pas grand-chose à garder de cette édition 2021 très mal maîtrisée avec deux défaites (Maroc, Comores) et un nul (Gabon) malgré une équipe plutôt séduisante sur le papier.

La déconvenue subie hier s’apparente un peu comme un symbole. Surpris d’entrée (4e), les Black Stars n’ont pas réussi à se reprendre tout de suite. Pire encore, André Ayew, le capitaine de cette sélection, a abandonné le navire après avoir écopé d’un carton rouge pour un excès d’engagement sur le gardien adverse (25e). À dix contre onze, ils ont encaissé un second but (61e), avant de connaître un joli sursaut d’orgueil avec une égalisation expresse (64e et 77e). Mais ce sont bien les Comores les héros de la soirée grâce à ce but de la victoire signé Mogni (85e).

André Ayew prend cher

Il en faudra plus à Milovan Rajevac pour démissionner. Le sélectionneur se tourne déjà vers une nouvelle échéance importante, à savoir les barrages pour la Coupe du monde en mars prochain. «Je suis venu au Ghana pour qualifier l’équipe pour la Coupe du monde. C’est mon objectif principal. Je vais rester et diriger l’équipe lors des éliminatoires de mars », assurait hier soir le sélectionneur. Reste que se faire sortir de la CAN dès la phase de poule pour la première fois depuis 16 ans et par le 132e au classement FIFA fait quand même tâche. C’est même la première fois depuis 23 ans que le Ghana sort d’une CAN sans la moindre victoire.

Évidemment, André Ayew en prend lui aussi pour son grade. Pour l’ex-international Daniel Quaye, l’ancien Marseillais n’a pas le bon comportement pour être le capitaine. «Il est égoïste et son attitude n’aide pas l’équipe, assure le défenseur de 41 ans, toujours en activité, sur les ondes de Happy FM, radio basée à Accra. Si je joue avec Andre Ayew, je ne prendrais jamais plaisir parce qu’il est égoïste. Il cherche toujours la gloire pour lui-même et non pour l’équipe. Il veut toujours faire la une des journaux, ce qui est mauvais pour l’équipe.» Les lendemains risquent d’être houleux.

Forgot Password