La France, le pays aux 82 monnaies locales

Les monnaies locales servent de complément à l’euro et sont restreintes à un territoire géographique. précis(commune, communauté d’agglomération, région).

Publié le 26/05/2021

( – Lorsqu’on parle « d’argent du futur », on pense généralement au Bitcoin et autres cryptomonnaies. Pourtant, une autre manière de dépenser son argent se répand petit à petit dans les territoires français : les monnaies locales complémentaires (MLC). En 2021, on en compte 82. C’est notre chiffre du jour.

Aujourd’hui, il existe 82 monnaies locales déployées, d’après le rapport sur les monnaies locales réalisé par le

Mouvement SOL (un laboratoire d’expérimentations monétaires) et publié en avril 2021.

La première est née du côté du Lot-et-Garonne, en 2010, et porte le nom « Abeille ». Depuis, l’Eusko, dans le Pays Basque, a débarqué en 2013, I Soldi Corsi sur l’île de beauté en 2017 ou encore, en 2020, Moneko à Nantes.

Ces monnaies servent de complément à l’euro et sont restreintes à un territoire géographique (commune, communauté d’agglomération, région). Les organismes qui gèrent ces monnaies sont des associations.

L’Hexagone est le premier pays d’Europe à fournir un cadre légal à ces monnaies locales. Depuis juillet 2014 et la loi relative à l’économie sociale et solidaire (ESS), ces monnaies locales complémentaires sont inscrites au Code Monétaire et Financier et sont donc affiliées à l’ESS.

« un nouvel espace de citoyenneté »

Rien de plus simple pour utiliser la monnaie de son territoire. Il est nécessaire d’adhérer à l’association gestionnaire de la monnaie locale pour échanger ses euros en Pêche (monnaie locale de Montreuil, en Seine-Saint-Denis) ou en Sol-violette (monnaie du bassin toulousain), par exemple. Ensuite, libre aux détenteurs de dépenser dans les réseaux de professionnels qui ont adhéré (commerçants, supermarchés, entreprises, etc…).

Ces monnaies sont donc un moyen de favoriser la production et la consommation au niveau local, et représentent aussi une critique du marché capitaliste. Le mouvement SOL note dans son rapport que « les monnaies locales constituent un nouvel espace dep

citoyenneté », qu’elles développent « de nouvelles formes de solidarités », et souligne leurs impacts écologiques.

Ailleurs dans le monde

Les MLC sont présentes sur tous les continents. La Suisse et la monnaie WIR comptent un réseau de 65.000 PME depuis la création du réseau en 1934. Le Chiemgauer, dans la région de Bavière en Allemagne, sert aussi de devise dans les échanges commerciaux entre entreprises depuis 2003. En 1995, le Japon a mis en place le Fureai Kippu pour favoriser l’aide aux personnes âgées à travers un système de crédit.

Du côté des Amériques, les Etats-Unis, l’Argentine, le Mexique, le Canada ou encore le Brésil comptent eux aussi au moins une monnaie locale.

Parmi les pays africains, le Sénégal, le Kenya ou encore l’Afrique du Sud proposent des monnaies dans leurs territoires. La liste est encore longue.

Relaxnews

Forgot Password