« La grossesse de Adji Sarr » : La déclaration de Me Ciré Cledor Ly en direction de Me El Hadji Diouf.

Invité sur la Rfm hier, Me El Hadji Diouf, avocat de la masseuse Adji Sarr, a fait savoir que le procès entre sa cliente et Ousmane Sonko est prévu en 2022 et que toutes les preuves dont les tests ADN. Ce que conteste un des avocats de Sonko, Me Ciré Cledor Ly, qui a par ailleurs tancé Adji Sarr sur sa prétendue grossesse.

« Il se murmurait qu’elle (Adji Sarr : Ndr) était enceinte, pourtant, on n’a jamais vu une grossesse qui était délivrée, après 14 ou 15 mois. Donc, tout cela prouve que le complot a avorté. Je crois qu’il faudrait mieux éviter de créer des problèmes aux Sénégalais. Cette histoire doit être enterrée et définitivement. Ils ont créé un complot, il a avorté, ils n’ont qu’à trouver un moyen d’enterrer définitivement toute cette histoire. En tout état de cause, il clair qu’aujourd’hui, que ça soit l’opinion nationale ou internationale, tout le monde a été édifié sur cette question. C’était l’une des plus grandes hontes de ce pays », a déclaré l’avocat.

« Peut-être qu’il a exprimé simplement son souhait. Ce dont il parle, je l’ignore complètement. Les avocats du collectif l’ignorent et notre client, Ousmane Sonko, aussi l’ignore. Peut-être qu’il est dans les secrets de Dieu ou dans les secrets des humains qui complotent. En tout état de cause, nous nous sommes des créatures de Dieu et nous ne subirons que la volonté divine », a ajouté Me Ly, rapporte Emedia.

Selon lui, rien n’est encore mis en œuvre pour qu’un procès équitable puisse se tenir. D’après lui, son client n’est même pas encore était entendu au fond du dossier.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks