La vente de Chelsea peut capoter !

Si la vente du club avait été annoncée dans la nuit de vendredi à samedi, rien n’est encore totalement conclu. Explications.

Les Canaris de Chelsea s'amusent à Southampton

« Le Chelsea Football Club peut confirmer que les conditions ont été convenues pour qu’un nouveau groupe, dirigé par Todd Boehly, Clearlake Capital, Mark Walter et Hansjoerg Wyss, acquière le club. Sur l’investissement total réalisé, 2,5 milliards de livres sterling seront affectées à l’achat des actions du club et ce produit sera déposé sur un compte bancaire britannique gelé avec l’intention de faire don de 100% à des causes caritatives, comme l’a confirmé Roman Abramovich. L’approbation du gouvernement britannique sera requise pour que le produit soit transféré du compte bancaire britannique gelé ». Samedi matin, les fans de Chelsea ont été réveillés par une sacrée nouvelle.

Todd Boehly, copropriétaire des LA Dodgers (MLB) et des LA Lakers (NBA), devient donc le nouveau patron des Blues, bien aidé par d’autres hommes d’affaires comme le milliardaire suisse Hansjorg Wyss et l’entrepreneur britannique Jonathan Goldstein. L’Américain, qui a fait fortune dans la gestion de portefeuilles financiers avant de se tourner vers le sport, est présenté comme l’homme idéal pour permettre aux Londoniens de continuer à pouvoir lutter pour tous les titres pendant de longues années encore.

Le gouvernement ne lâche rien

Seulement, comme l’indique le Telegraph, le gouvernement anglais a des doutes. Des discussions intenses vont avoir lieu avec les nouveaux propriétaires des Blues dans les jours à venir. Pour quelles raisons ? Les fonds récupérés sur la vente du club devaient être intégralement destinés à une fondation d’aide à l’Ukraine, et les autorités britanniques veulent bien s’assurer qu’Abramovich ne touchera pas la moindre livre de cette somme.

Il y a aussi des tensions au sujet de la dette du club, avec un Abramovich qui pourrait aussi revenir sur sa décision d’effacer la dette du club, avec 1,6 milliards de livres de prêts à rembourser par le club actuellement. Pour l’instant, le gouvernement ne veut pas que le club change de main tant qu’il n’est pas garanti à 100% qu’Abramovich ne tirera aucun bénéfice de l’opération. Des enquêtes vont donc continuer d’avoir lieu dans les prochains jours, avant de valider, ou non, la vente des Blues…

Forgot Password