Le «baye fall» étrangle la commerçante pour coucher avec elle.

Pour contraindre la commerçante à entretenir des rapports sexuels avec lui, le « Baye Fall » n’a rien trouvé de mieux que de l’étrangler. Mais devant la résistance de la dame, l’homme s’est retrouvé avec des égratignures au cou, avant d’être arrêté et conduit auprès de forces de l’ordre.

A Thiadiaye, l’histoire de sexe qui oppose le « Baye Fall » El Hadji Ibrahima Guéye à la commerçante F.W est sur toutes les lèvres. Le 25 décembre passé, aux environs de 18 heures, alors que tous les membres de sa famille se sont rendus à une fête commémorant Noël, la commerçante F.W se retire dans sa chambre. Abattue par la fatigue, elle décide de dormir un peu, en attendant le retour des seins. Mais, subitement F.W qui est plongée dans un sommeil profond sera réveillée par une voix masculine. Elle se lève brusquement et va dire au « Baye Fall » qu’il croise à la porte de sa chambre que le chef de la maison est momentanément absent. Avant de retourner dans son lit, tout en pensant que l’homme a vidé les lieux. Seulement, après un moment de patience dans un coin de la maison, le «Baye Fall» El Hadji Ibrahima Gueye s’entourant de toutes les garanties d’être à l’abri du regard des voisins, revient sur ses pas. Conscient que la dame s’est profondément endormie, Gueye s’introduit calmement dans sa chambre et se jette brusquement sur elle, décidé à la contraindre à un rapport sexuel. Prise au dépourvu, F. W se réveille et lui oppose une farouche résistance. Après avoir vainement tenté d’introduire sa main dans le pantalon de F.W qui refuse catégoriquement de céder à la pression, le «Baye Fall» l’étrangle sauvagement pour la faire taire. De forte corpulence et au caractère coriace, la dame résiste crânement à El Hadji Ibrahima Gueye. N’ayant plus aucune chance de satisfaire sa libido, « le Baye Ball » abandonne la bataille et prend ses jambes à son cou. Au même moment, certains habitants du quartier « Champs de Course » de Thiadiaye qui regagnent leurs domiciles sont alertés par les cris de la commerçante. Ainsi, après une course-poursuite avec les voisins de la dame, El hadji Ibrahima Gueye qui présente des égratignures à son cou, est vite rattrapé, maîtrisé puis conduit à la brigade de gendarmerie de la localité. Face aux enquêteurs, l’homme tente, sans convaincre, de nier les accusations portées sur sa personne. Interpellé sur les égratignures à son cou, il reste sans réponses. Au terme de sa garde à vue, il a été déféré hier matin, au parquet de Mbour, pour tentative de viol, violences et voie de fait.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks