Liga : le Real Madrid chute contre Getafe et démarre mal la nouvelle année.

Pour son premier match de l’année 2022, le Real Madrid, solide leader de Liga, s’est fait surprendre par Getafe au Coliseum Alfonso Pérez (0-1). L’erreur d’Éder Militão a donc coûté très cher à la Casa Blanca.

Deux jours après la victoire de l’Espanyol sur la pelouse du Valencia CF, la 19e journée de Liga se poursuivait ce dimanche après-midi avec la sortie du Real Madrid à quelques kilomètres de son domicile, à Getafe. Solide leader avec huit points de plus que son dauphin le Séville FC (mais un match de plus), le club merengue avait l’occasion d’asseoir un peu plus sa domination sur la Liga en cas de succès. Les Azulones, seizièmes avec 15 unités, devait eux créer la surprise pour s’éloigner de la zone rouge. Pour les locaux, Quique Sanchez Flores partait sur un système avec cinq défenseurs pour tenter de contrer l’équipe de Carlo Ancelotti qui se présentait en 4-3-3 avec Benzema devant et le trio Modric-Casemiro-Kroos au milieu.

Comme attendu, les Merengues prenaient le contrôle du ballon au Coliseum Alfonso Pérez et faisaient face à un léger pressing adverse. Mais celui-ci s’avérait vite payant. Sans vraiment être dangereux en début de match, le Real Madrid faisait circuler le cuir derrière et Militao, pressé par Ünal, perdait le ballon dans une zone dangereuse. En quelques secondes, l’attaquant de Getafe punissait le Brésilien en ouvrant le score face à Courtois (9e, 1-0). Une réelle surprise, surtout quand on sait que le « Geta » a la pire attaque de Liga (13 buts avec celui d’aujourd’hui). Clairement boostés par ce but, les locaux poussaient mais Maksimovic, après une mauvaise relance de Courtois, ne doublait pas la mise. L’orage passé, le Real Madrid reprenait alors sa marche en avant.

David Soria infranchissable dans son but

D’un coup plus entreprenants, les Merengues créaient énormément le danger sur le but de Soria. Après un premier arrêt sur un missile de Modric (15e), le gardien de Getafe voyait sa barre transversale repousser une autre tentative du milieu de terrain croate (18e). L’Allemand Kroos, lui, n’accrochait pas le cadre par la suite (20e). La suite de la première période ? Une bataille dans l’entrejeu et beaucoup moins d’occasions franches. Ce premier acte se finissait d’ailleurs sur une belle opportunité pour Aleñá, dont la frappe était déviée par Militao (45e+2). A la mi-temps, Carlo Ancelotti décidait d’agir en lançant Hazard et Marcelo à la place d’Asensio et Mendy. Des changements qui n’apportaient pas grand-chose dans un premier temps, surtout que le début du second acte n’était pas très spectaculaire. La Casa Blanca n’arrivait toujours pas à répondre

Il fallait attendre la 68e minute de jeu pour revoir une occasion. Après une combinaison avec Hazard, Benzema jouait à son tour avec Marcelo avant de revoir le ballon, mais la frappe de KB9 était sortie par Cuenca devant son gardien. Soria restait tout de même dans le match, la preuve quelques minutes plus tard avec cette parade devant Casemiro (76e). Les locaux, eux, cherchaient à se mettre à l’abri en contre-attaque, mais ça ne donnait rien à cause notamment des anticipations de Courtois hors de sa surface. Dans le temps additionnel de 7 minutes, les Merengues poussaient toujours mais la tête d’Isco était elle captée par le portier adverse (90e+1). Poussé par son public, Getafe ne flanchait pas et tenait cette incroyable victoire sur la plus petite des marges (1-0). Du coup, les Azulones restaient seizièmes mais se donnaient un peu d’air en bas de tableau. Le Real Madrid enregistrait sa deuxième défaite de la saison en Liga, mais ne quittait pas le trône.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks