L’INAUGURATION DU TRAIN EXPRESS RÉGIONAL TIENT LA VEDETTE DANS LES QUOTIDIENS

Dakar, 28 déc (APS) – ‘’Le TER, une réalité’’, ‘’Le TER enfin sur les rails’’, ‘’Et le train siffla’’, ‘’Le TER roule enfin !’’ : les quotidiens se sont surtout intéressés à l’inauguration officielle du Train express régional.
Le nouveau train, l’une des réalisations phares du Plan Sénégal émergent, va désormais relier le centre-ville de Dakar au nouvel aéroport international Blaise-Diagne (AIBD), qui est situé à 57 km de la capitale sénégalaise.
Le projet est réalisé en deux phases : une première phase allant de la gare de Dakar à Diamniadio (36 km), la seconde phase devant aller de Diamniadio à l’AIBD.
Le coût du train est de 780 milliards de francs CFA, un montant n’incluant pas les taxes et les frais douaniers, dont 76 milliards pour la libération des emprises et 10 milliards pour l’accompagnement de projets sociaux liés à la construction de l’ouvrage, selon des données obtenues auprès de l’Agence pour la promotion des grands travaux de l’Etat.
Son financement provient de la Banque islamique de développement (BID), de la Banque africaine de développement (BAD), de l’Agence française de développement, du Trésor public sénégalais et de la Banque publique d’investissement, la Bpifrance.
‘’Le président Macky Sall était tout heureux de voir enfin son TER rouler sur les rails’’, commente Bés Bi Le Jour.
‘’Un voyage pour l’histoire’’, tient à souligner Sud Quotidien, rappelant que le joyau a été inauguré ‘’après plusieurs reports décriés par les citoyens’’.

Il ajoute que ‘’le chef de l’Etat (…) a promis de prendre en charge convenablement les doléances des impactés du projet (les riverains obligés de quitter leurs habitations pour aller s’installer ailleurs) et de veiller à la bonne exploitation du bijou’’.

Le Témoin Quotidien affirme que le train a été ‘’inauguré une deuxième fois en deux ans’’. ‘’Deux ans après qu’il l’a inauguré, en janvier 2019, le président de la République a encore officiellement inauguré, hier, le Train express régional. Cette fois-ci, c’est la bonne, avec un train qui roule, qui siffle et qui entre finalement en gare’’, ironise-t-il.
Selon le même journal, cette inauguration est aussi celle du transport de masse au Sénégal, car le pays dispose, pour la première fois, d’un moyen pouvant transporter environ 115.000 personnes par jour, selon les estimations des autorités.
‘’Macky Sall triomphant !’’ écrit EnQuête.
‘’On ne peut rien accomplir de grand si l’on voit toujours petit (…) Nous construisons pour aujourd’hui et demain, pour les générations actuelles et futures’’, professe le président de la République, cité par le même journal.
Le Soleil s’est surtout intéressé à la phase 2 du TER, que des partenaires de l’Etat ont promis de financer.
Pour l’axe Diamniadio-AIBD, la BID a promis 76,5 milliards de francs CFA au Sénégal, et la BAD 60 milliards, selon le journal.
‘’A toute vitesse, Macky Sall s’est (…) projeté sur la seconde phase’’ de la construction du train, lit-on dans Le Quotidien. Le chef de l’Etat, poursuit-t-il, ‘’a déjà obtenu la confiance des partenaires financiers’’.
‘’Il faut bien diversifier les moyens de transport (…) Le BRT (Bus Rapid Transit, en construction à Dakar) et le TER sont en réalité des projets d’anticipation. Anticipation sur ce que sera Dakar dans dix ou quinze ans’’, répond Le Soleil aux ‘’jugements sévères’’ et aux ‘’critiques sur la pertinence’’ du nouveau train jugé trop cher par une partie de l’opposition et de la société civile.
Le Quotidien affirme que ‘’c’est une nouvelle ère qui s’ouvre à Dakar’’ où ‘’il est désormais possible de rallier Diamniadio au centre-ville en quarante-minutes’’.
‘’Ce n’est pas un projet, mais bien la réalité. Les embouteillages, pour certains, c’est du passé !’’ exulte le même journal.
‘’Le Sénégal se réveille tout heureux de savoir qu’il va connaître un développement de haute technologie dans le secteur du transport’’, grâce au Train express régional, commente Tribune.
WalfQuotidien affirme que ‘’les mauvaises habitudes sénégalaises [ont été] pointées du doigt’’ lors de la cérémonie d’inauguration.
‘’Les mauvaises habitudes et les dangers du Train express régional sont pris au sérieux par le chef de l’Etat (…) Macky Sall a mis en garde les usagers’’, lit-on dans ce journal.
‘’Ce lundi a été un jour pas comme les autres. Le Sénégal a mis officiellement en circulation son Train express régional’’, note L’Observateur.
Vox Populi met en exergue quelques données de l’ouvrage, dont la construction a nécessité ‘’plus de 25 millions d’heures effectivement travaillées, 7 millions de mètres cubes de mouvements de terre, 300.000 mètres de rails, 125.000 mètres cubes de béton, 20.800 tonnes d’acier, etc.’’
Le coût du train, sa gestion et le décongestionnement de Dakar, pour lequel l’ouvrage a été acquis, sont l’objet de ‘’mille et une questions’’, selon L’As.
‘’De nombreuses questions restent en suspens’’, ajoute-t-il.

 

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks