L’OM, Alexis Sanchez, Lionel Messi : Jorge Sampaoli fait de surprenantes révélations

Libre depuis son départ de l’Olympique de Marseille, Jorge Sampaoli continue de suivre le club phocéen et notre chère Ligue 1. Et l’Argentin a un avis bien tranché sur Alexis Sanchez ou encore Lionel Messi.

1er juillet 2022. Jorge Sampaoli décide de claquer la porte de l’Olympique de Marseille. Lassé de la gestion du club et du manque de renforts lors du mercato, l’Argentin de 62 ans s’en est allé quelques jours avant la reprise des entraînements. Remplacé par Igor Tudor, l’ancien entraîneur de Séville est depuis sans club. Ce qui lui laisse tout le temps nécessaire pour suivre l’actualité footballistique tout en ayant un œil sur son ancien club. Et justement, il a été question de l’OM lors de l’entretien qu’il accordé à la radio ADN Sports.

Sampaoli a avoué qu’il avait réclamé deux joueurs cet été à son ancienne direction. «Je voulais qu’Alexis Sanchez et Arturo Vidal viennent à Marseille car ils savent bouger malgré la dureté du football en France.» Seul l’attaquant est finalement arrivé dans la cité phocéenne. Le concernant, le technicien de 62 ans a beaucoup à dire. «J’ai toujours essayé de faire venir Alexis au club et quand j’ai planifié cette saison, il était une priorité pour moi. Alexis Sanchez a beaucoup de capacités pour être à cet endroit, mais si les conditions ne sont pas réunies, cela peut être contre-productif.»

Sampaoli évoque les cas Alexis Sanchez et Lionel Messi

Il poursuit au sujet des premiers pas du Chilien en Ligue 1 (4 buts en 8 matches) : «dans les allers-retours ou les appels, Alexis Sanchez ne trouve pas toujours sa place et passe beaucoup de temps à ne pas toucher le ballon. Les équipes sont de plus en plus physiques en France, mais si tu sais comment te déplacer, c’est plus facile». Durant cette interview, Jorge Sampaoli en a profité pour évoquer le cas d’un autre footballeur de notre chère L1 qu’il a eu l’occasion de diriger : Lionel Messi (35 ans). En effet, les deux hommes se sont croisés entre 2017 et 2018 lorsqu’il était sélectionneur de l’Albiceleste.

Et il en a gardé un bon souvenir. « Diriger Messi, c’est diriger un génie. C’est une personne qui est au-dessus de tout le monde, il sait même quand tu vas perdre et quand vas-tu gagner. En deux regards, il te donne un paramètre de ce qui se passe. C’est un leader silencieux, mais il comprend ce qui va se passer. Il sait quand l’équipe qui s’est préparée n’a aucune chance de gagner. Au-delà de ses capacités techniques et de sa capacité à lire le jeu, il sait ce qui va arriver. C’est pour ça que c’est un génie». Le joueur du Paris Saint-Germain appréciera ces éloges à la sauce Sampaoli.

Forgot Password