Londres : arrestation d’un passeur de migrants soupçonné d’être à la tête de “l’un des plus importants réseaux de fourniture de bateaux”.

Un homme accusé de trafic d’être humains a été arrêté à Londres, mercredi 4 mai. Le Royaume-Uni et la Belgique, qui ont mené conjointement l’enquête, le soupçonnent d’être à la tête de “l’un des plus importants réseaux criminels impliqués dans la fourniture de bateaux à des passeurs”. Ces embarcations de fortune servent aux traversées de la Manche pour les exilés du nord de la France souhaitant rejoindre les côtes britanniques.

Âgé de 29 ans, Hewa Rahimpur est un ressortissant iranien, établi au Royaume-Uni. Mercredi 4 mai, dans l’après-midi, l’agence britannique de lutte contre la criminalité (NCA) a procédé à son arrestation, à Londres. “Il est accusé d’être un acteur majeur dans ce que nous qualifierions de l’un des plus importants réseaux criminels impliqués dans la fourniture de bateaux à des passeurs”, a affirmé Jacque Beer, le directeur régional des investigations de la NCA.

L’homme est présenté ce jeudi 5 mai devant les juges du tribunal de Westminster, à Londres, relate l’AFP. Les infractions commises relèvent, selon le parquet, d’un “trafic systématique d’êtres humains”.

(…) Les canots fournis par le réseau servaient ainsi à la traversée de la Manche pour les migrants souhaitant rejoindre les côtes britanniques. “Certains des bateaux que nous avons vus n’étaient rien moins que des pièges mortels, maintenus à l’aide de ruban adhésif et de planches de bois”, expose Andrea Wilson, directrice-adjointe chargée de la criminalité organisée en matière d’immigration à la NCA.

Forgot Password