Louga : La population de Ndam Lô sonne l’alerte ( commune de Nguidilé)

Le village de Ndame Lô appartenant à la commune de Nguidile se lamente sur ces différents points :
– L’usine Spia leur pose d’énormes problèmes de santé. D’après une habitante du village du nom de Bina Lô , l’Etat leur a menti dès le début de l’installation car il avait dit que c’est une usine de vinaigre et de construction de tuiles. Tel n’est pas le cas au finish.
– Insuffisance en électricité, d’ailleurs l’électricité et l’eau ont été amenées par Serigne Bineta Lô, grand-père de l’imam du village. Il avait payé deux millions de Fcfa .
Toutes les autres réalisations sont faites par  » l’association And Défar Ndam « 
Comme :
– la clôture de l’institut,  Clôture du cimetière de Ndam, Transformation de la mosquée en grande mosquée,
– Construction de la morgue,évacuation des ordures,
La mairie a créé un marché, mais la population n’en a pas bénéficié car l’emplacement n’est pas bon et la mairie a  payé le coût pour les branchements sociaux .
D’après Mame Mor Lô, la mairie de Nguidile n’a rien fait dans le village.
L’ Etat doit prendre des mesures en leur construisant un centre de santé, la reconnaissance de l’institut, délocaliser l’usine Spia qui constitue un handicap, la construction de marché et de routes secondaires pour faciliter le déplacement de la population et l’augmentation de l’électricité et de l’eau.
L’École de formation des instituteurs et l’Université Virtuelle du Sénégal se trouvent à Ndame Lô, donc il est temps que la situation de Ndame Lô change de visage.
L’usine de Spia a été installée par le président Abdou Diouf et appartient à des actionnaires comme Feu El Hadji Djily Mbaye et  Feu El Hadji Diouga Kébé….
El Hadji Djiliy Mbaye avait décidé de délocaliser cette usine à Potou car cette dernière doit avoir une distance de 10 km avec les habitations.
On note aussi le vol de bétail intense.

Forgot Password