Menaces sur la fourniture en électricité au Sénégal : les comptes de la Senelec bloqués par Itoc

La Société nationale d’électricité (Senelec) s’attendait sûrement à tout, sauf au cauchemar que l’entreprise Itoc est en train de lui faire vivre. La raison, explique ‘’SourceA’’ dans sa livraison de ce vendredi, suite à une saisie attribution portant sur un montant de 8 650 997 380 de francs, Baba Diao a pu amener les banques sénégalaises à bloquer 9 774 650 071 de la Senelec.

Ce, en s’attachant respectivement les services du Tribunal arbitral de Paris et du Tribunal du commerce de Dakar. Or, ajoute le journal, aux yeux de la Senelec, ‘’Itoc aurait dû être poursuivie dans l’affaire du fuel frelaté ayant engendré, sur la période de fin juin à mi-juillet 2010, la série d’incidents survenus sur 17 groupes diesels de production répartis dans 4 Centrales de production ainsi que des groupes des Centrales des cimenteries’’.

Le journal renseigne également que lors de la réunion d’expertise judiciaire du 08 décembre 2010, il a été convenu, suite aux investigations menées par un Expert, qu’il existait «un ensemble cohérent d’éléments techniques non sérieusement contestables indiquant que le fuel litigieux est à l’origine des désordres observés chez Senelec et Sococim Industries.»

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks