Mercato : les grandes lignes du plan du Real Madrid pour la saison 2022-2023.

Selon les dires de l’entraîneur merengue, la Casa Blanca a déjà son plan d’action pour la saison 2022-2023. Ce matin, on en connaît les grandes lignes.

Le Real Madrid est toujours un club très attendu quand l’heure du mercato a sonné. Mais cet hiver, la Casa Blanca n’a pas prévu de jouer les acteurs principaux du marché. Hier, en conférence de presse, Carlo Ancelotti a ainsi fait savoir qu’aucun Merengue n’était sur le départ. «Nous n’avons pas dans l’idée de laisser partir des joueurs. D’abord parce que personne n’a demandé à partir. Ensuite, parce que la gestion est bonne. Je n’ai de problèmes avec aucun joueur et tout le monde s’entraîne bien. Je ne crois pas qu’il y aura des départs sur ce mercato de janvier».

Ensuite, l’Italien a été interrogé sur la prochaine campagne de recrutement. Et sa réponse a été brève, mais explicite. « C’est un club qui le fait toujours. La planification de la saison prochaine est déjà faite. Ce ne serait pas très professionnel qu’un club comme le Real Madrid ne l’ait pas déjà faite. » Des propos qui ont logiquement fait réagir en Espagne. Quels sont les plans madrilènes pour la saison prochaine ? Sans surprise, les dossiers Kylian Mbappé et Erling Haaland sont les deux principaux chantiers.

Beaucoup de départs à venir

Concernant le Parisien, tout devrait aller vite puisqu’il arriverait libre de tout contrat. Pour le Norvégien, l’affaire serait plus compliquée à cause du FC Barcelone. une partie de la presse annonce que le Scandinave a choisi les Blaugranas, mais à Madrid, on garde confiance. Toujours au rayon des arrivées, l’Allemand Antonio Rüdiger ne serait finalement plus une option. La faute à des exigences salariales (11 M€ annuels) trop élevées. Pour le reste, AS rappelle qu’une vague de départs est attendue. Si le Real veut prolonger Luka Modric malgré ses 36 ans, les contrats d’Isco, Gareth Bale et de Marcelo ne seront pas renouvelés. De quoi économiser énormément d’argent au niveau des salaires.

Ensuite, les Madrilènes voudraient également se débarrasser de Dani Ceballos (2023) et de Jesus Vallejo (2025), deux éléments qui n’ont jamais réussi à s’imposer dans la capitale espagnole. Enfin, la gestion des jeunes talents évoluant au sein de l’équipe réserve (entraînée par Raul) sera importante. Concrètement, Ancelotti n’a pas fait grand-chose pour la promotion des pépites merengue. Mais à Madrid, des joueurs comme Miguel Gutiérrez, Antonio Blanco, Marvel (dont nous vous avions dressé le portrait) ou Bruno Iglesias sont très appréciés et beaucoup aimeraient les voir davantage sous les feux des projecteurs.

Forgot Password