NOUVEAU CODE ÉLECTORAL SÉNÉGALAIS: LES ARTICLES L31 ET L32 AGITENT L’OPPOSITION

Pour examiner une fois de plus le nouveau code électoral sénégalais, les députés ont été convoqués en séance plénière ce lundi 12 juillet. Malgré, les points de consensus obtenus quant aux modifications à apporter au nouveau code électoral sénégalais, des zones de divergences subsistent. Elles concernent principalement les dispositions L31 et L32.

Le nouveau code électoral sénégalais est la résultante du dialogue politique lancé en 2019 par le président macky sall. Ces textes ont pour finalité de créer d’ores et déjà les conditions favorables au bon déroulement des prochaines échéances électorales. Il s’agit entre autres les élections locales, les législatives et même la présidentielle de 2024. La première est prévue pour le 23 janvier 2022.

Même si 25 points font consensus, certains amendements à apporter au nouveau code électoral ne font toujours pas l’unanimité. Cela concerne principalement les deux articles relatifs aux personnes condamnées pour des motifs comme l’escroquerie ou la corruption. En conséquence, ceux-ci se retrouvent dans l’incapacité de jouir de leurs droits civiques.

Sont donc visés par ces dispositions, Karim Wade, le fils de l’ancien président Abdoulaye Wade. En 2015, il a été condamné pour enrichissement illicite. L’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall sera aussi privé de participer à la prochaine fête électorale. Il a été condamné lui aussi à cinq ans de prison pour escroquerie.

Face à ces nouvelles dispositions, l’opposition y voit une machination du président sénégalais Macky Sall pour écarter ses potentiels adversaires. C’est-à-dire une entorse à la démocratie. Alors, elle ne compte pas laisser faire. Elle entend se mobiliser dans les prochains jours contre ces mesures.

« Nous demandons par conséquent à nos sympathisants, à nos militants et à toutes les forces vives de la nation à se tenir prêts et à rester à l’écoute des leaders », interpelle déjà Pape Sarr, le secrétaire général du M2D. « Très prochainement, les mots d’ordres seront annoncés », a-t-il rajouté.

Forgot Password