Patrick Mboma flingue la CAF pour le cas des Comores : «je trouve ça totalement ridicule et…»

La Confédération Africaine de Football (CAF) s’est offert une nouvelle polémique. Alors que les Comores se réjouissaient du second test négatif du seul gardien qui leur restaient avant les huitièmes de finale contre le Cameroun, puisque les autres font parties des 14 cas de Covid-19 détectés au sein de l’effectif, l’instance dirigeante du football africain a finalement décidé de changer le règlement à la veille du match. Selon ce nouveau règlement, le portier va rester cinq jours en isolement avant de reprendre la compétition. Les Coelanthes, qui n’ont pas le choix, ont donc titulariser un défenseur dans ses buts. Un imbroglio que l’ancienne gloire des Lions Indomptables, Mboma, ne comprend pas.

« Honnêtement je suis consterné par le fait que le règlement change pendant la compétition. Il y a parfois de petits changements pendant une compétition lorsqu’on se rend compte d’un couac énorme, mais là il y a une équipe (les Comores) qui se retrouve complètement lésée. Si le match avait eu lieu hier, on peut considérer que Ali Ahamada ne puisse pas jouer, mais le match a lieu lundi et on décide de changer le règlement dimanche. Je trouve ça totalement ridicule et c’est aussi contre-productif pour l’image du football africain. Le Cameroun n’y est pour rien», a regretté Patrick Mboma au micro de Canal Plus avant le coup d’envoi de la rencontre.

Forgot Password