Portugal: Un activiste sénégalais menacé reçoit un prix des droits de l’homme.

Le leader de l’organisation SOS Racisme, Mamadou Ba, a reçu mercredi le prix international Front Line Defenders récompensant les militants des droits de l’homme en danger.

Un prix mérité

Le prix international décerné par l’organisation irlandaise Front Line Defenders récompense les défenseurs des droits humains qui ont subi des menaces et des violences dans le monde entier.

Né au Sénégal, Mamadou Ba a été l’une des voix les plus fortes et l’une des personnalités les plus visibles, mais aussi les plus attaquées de la lutte contre le racisme au Portugal, rapporte observador.pt visité par senego.

Dans une déclaration, Front Line Defenders,  qui défend les droits de l’homme depuis deux décennies, justifie cette récompense par le dévouement de Mamadou Ba à la lutte antiraciste.

Mamadou Bâ cible d’attaques

Cible d’attaques attribuées à l’extrême droite et à la mouvance néonazie, Mamadou Ba a reçu une lettre de menace de mort et une balle début 2020.

En février de cette année, une pétition a demandé son expulsion du Portugal et, depuis juin, le siège de SOS Racisme, à Lisbonne, a déjà été vandalisé deux fois avec des croix gammées et des insultes racistes.

Une distinction fêtée par SOS Racisme

Cette distinction “augmente la visibilité de la cause” et “signifie que la lutte antiraciste au Portugal n’est pas isolée et trouve un écho en dehors des portes”, a souligné Mamadou Ba.

Au Portugal, SOS Racisme marquera cette distinction, ce  vendredi, au Palácio Galveias, en présence de la diplomate Ana Gomes.

La cérémonie de remise des prix aura lieu le 9 décembre, à la veille de la Journée des droits de l’homme.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks