Pour Keita Balde, la CAN 2021 doit être celle du rebond

Single Post
Keita Balde, Joueurs Lions de la Téranga
La 33-ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qui débute ce dimanche au Cameroun est une grande opportunité pour l’attaquant sénégalais Keita Baldé dont la carrière peine à décoller.
 
A 26 ans, l’ancien pensionnaire de la Masia, l’académie du FC Barcelone (Espagne), n’a pas encore confirmé tout le bien qu’on attendait de lui.
 
Et après des fulgurances en club qui l’ont mené de la Lazio à l’AS Monaco en passant par l’Inter de Milan, il a dû se contenter lors du dernier marché estival des transferts, d’un rebond à Cagliari pas considéré comme un gros bras du football italien.
 
En sélection nationale, celui qui était considéré comme le pendant idéal de Sadio Mané, le leader technique des Lions, capable d’apporter la touche technique, n’a pas non plus confirmé.
 
Keita qui a démarré sa première CAN comme titulaire au Gabon en 2017, est désormais devancé dans la hiérarchie sur les côtés de l’attaque sénégalaise par Ismaila Sarr (Watford, Angleterre) voire par Krépin Diatta (AS Monaco, France), actuellement blessé et forfait.
 
Avec la blessure de l’attaquant de Watford blessé et qui au mieux, est espéré pour la phase à élimination directe, Keïta Baldé a une belle carte à jouer dans la sélection nationale où Aliou Cissé le tient en haute estime
 
Ce dernier qui l’a soutenu même lorsqu’il était en difficulté à l’AS Monaco (France), attend qu’il lui rende sa confiance en faisant oublier les blessés de la Tanière attendue pour jouer les premiers rôles par les nombreux observateurs à cette CAN.
 
L’attaquant de Cagliari est attendu pour apporter sa percussion et sa qualité technique parce qu’une bonne performance collective et individuelle pourrait pousser les décideurs du football mondial à se pencher de nouveau sur son cas.
 
A 26 ans, le footballeur a encore sa carrière devant lui mais il sait aussi que cette CAN est une nouvelle chance à saisir pour rebondir définitivement aux yeux des puristes pour occuper sa véritable place dans la Tanière.
 
Le Sénégal joue son premier match, lundi, contre le Zimbabwe.
 
Un bon souvenir pour le footballeur originaire du Fouladou (Kolda) à l’origine du premier but des Lions contre les Warriors, finalement battus 2-0, lors de la deuxième journée de la phase finale de la CAN 2017 à Franceville.
 
Outre le Zimbabwe, les autres adversaires du Sénégal sont le Syli national de Guinée et les Flames du Malawi.

Forgot Password

Enable Notifications    OK No thanks